L’Infernal Remake Dantesque ! – Chant X – Hérétique au bûcher !

Tandis que Virgile me faisait parcourir le cercle vers notre prochaine destination, je m’interrogeais sur le pourquoi du comment de ce cercle.

« – Dites, on peut aller voir les gens en train de cramer dans les tombes, histoire d’en cuisiner quelques uns sur la raison de leur présence ici ? Et d’ailleurs, pourquoi ne sont-elles pas refermées, ces tombes ?
– Elles ne seront refermées qu’après le Jugement Dernier. C’est une sécurité qui s’avérera nécessaire, surtout dans ce cercle. Parce que c’est pas que l’hérésie est un sujet sensible, mais faudrait pas risquer d’enfermer des innocents dans des tombes pour l’éternité.

– Surtout que ça a l’air de chauffer violent, là-dedans.
– Eh bien, en fait… pas tant que ça. Contrairement au cercle de la Luxure, qui s’est vu punir plus ardemment, cet endroit a vu son châtiment être un peu réduit. On est plus au Moyen-Âge, on est plus des sauvages. On crame plus des femmes sur des bûchers pour amuser la galerie, et on utilise plus la torture à la moindre occasion. Du coup, on s’est dit que ça serait un peu putassier de balancer tous les non-Chrétiens ici, alors que certains peuvent être quand même très vertueux, comme ce vieil homme qui se priva de tout pour que les autres n’aient pas à le faire.(1)
– Il était temps d’évoluer, en effet.
– Oui, bon… Tout le monde peut faire des erreurs, hein ? La réforme de l’Enfer de 1903 a remis de l’ordre et de la justice dans cet épineux problème. Mais vu le boulot qu’a déjà Minos avec les âmes qui arrivent, et le bordel que ça va être de revoir les procès des âmes de ce Cercle, ils sont pas sortis de l’auberge. En attendant, on a baissé la température de leurs tombes, sauf celles des hérétiques principaux. Faudrait quand même pas que l’Enfer devienne le Club Med’, hein. »

M’agenouillant pour toucher une pierre tombale, je constatais en effet que la pierre n’était pas plus chaude qu’un radiateur turbinant bien.
« – C’est toujours mieux que de se peler les miches dans une boue glacée sous la pluie… Qui sont les heureux propriétaires de ces fosses chauffées ?
– Beaucoup trop d’entre eux sont des pauvre hères, jugés et condamnés par la justice et les valeurs d’une autre époque ; Trop longtemps, la menace d’être frappé d’hérésie ou d’excommunication a terrifié la populace. Leurs bourreaux, les inquisiteurs, vont désormais prendre leur place. Les membres des principales autres religions, telles que l’islam, l’hindouisme, le bouddhisme, le shintoïsme, le taoïsme, mais aussi le protestantisme, l’orthodoxie, l’anglicanisme, et autres religions mineures, ont également bénéficié de Son Infinie Miséricorde, et bénéficieront d’un nouveau jugement afin de leur déterminer leur lieu de résidence selon leurs vices et vertus terrestres. Même ceux qui niaient l’existence de Dieu, de l’âme, ou d’une vie après la mort seront pardonnés.

Ne resterons ici que les fanatiques, et membres, prêtres et messies impies de religions et sectes allant de vraiment suspectes à clairement maléfiques. Il y en a une myriade, et elles sont la plupart du temps très secrètes, ainsi même en t’en citant un millier, je n’effleurerais qu’à peine la surface de cette mer occulte, immonde et sacrilège.

Il y a par exemple tous ces adorateurs dégénérés de l’endormi de R’lyeh et des autres créatures cauchemardesques issus de l’esprit malade de cet artisan de l’horreur(2) ; ces guêpes à cagoules blanches qui symbolisent l’apogée de la haine de l’autre(3) ; ceux qui vénérèrent le traître régicide puni de la pire des manières(4) ; les idolâtres de la pierre hélicoïdale qui pensent trouver la rédemption dans la mort(5) ; ces esclavagistes sans scrupules usant d’enfants et de sacrifices sanglants pour parvenir à réaliser leurs sombres desseins(6). Citons aussi cette secte terroriste russo-nippone responsable d’offensives au sarin, d’assassinats et de diverses autres nuisances(7) ; ceux qui mirent fin à la dynastie du neuvième Divin et s’efforcèrent de changer la « Beauté de l’Aurore » en province des Terres Mortes(8) ; ou encore ces croisés fanatiques qui devinrent ironiquement ce qu’ils avaient juré de détruire(9).
Bien sûr, n’oublions pas les principaux coupables : ces indénombrables victimes plus ou moins conscientes qui ont vu leur corps, leur esprit et leur âme souillés par l’énergie maléfique du Royaume cauchemardesque ; désormais ennemis jurés de leurs anciens frères, ces mutants et renégats tentent de propager leur abjecte influence à travers les bras de la Grande Spirale céleste.(10)

– Ça en fait du monde. Heureusement qu’on ne prend pas en plus les extraterrestres, sinon on serait vraiment pas sorti des ronces.
– Malheureusement, bien trop nombreux sont ces damnés, et bien trop variées sont les façons de se détourner du Seigneur… Il est trop tard pour eux ; ils l’ont compris bien trop tard, en arrivant en ces terres de malheur.
– Tout ça parce qu’ils sont hérétiques ? Franchement, ça me paraît moins pire de renier Dieu plutôt que d’être un coléreux ou un sale radin.
– Quels blasphèmes me dis-tu là, mon petit ! Les Hérétiques sont ceux qui s’opposent aux religions dominantes ou au système politique. Même s’ils ne sont pas intrinsèquement mauvais, les hérétiques finissent souvent par ruiner des idéaux sociaux ou des lieux sacrés de culte, ou de se moquer et de haïr la divinité d’une certaine religion. La plupart d’entre eux deviennent ainsi parce qu’ils sont rejetés par une société avec une religion ou une conviction politique qui est différente de la leur. Néanmoins, certains hérétiques choisissent volontairement de vivre de cette façon, provoquant les membres d’une certaine religion ou idéologie.
Ainsi, les hérétiques ont longtemps été aux religions au mieux une épine dans le pied, au pire un cancer. Mais avec le temps et la perte croissante de pouvoir et d’importance de l’Eglise au sein des Etats, on a aujourd’hui tendance à les considérer avec bien plus de clémence, voire d’indifférence…

– Et de toutes façons, peu importe de notre religion, on sera toujours un hérétique au yeux de tous les autres… »

 

J’errais ensuite parmi les tombes, dans ce cimetière aux proportions jamais vues, reconnaissant çi et là de réputés pécheurs, jusqu’à ce que j’en aperçoivent deux qui ne me semblaient pas du tout avoir leur place en ce cercle du déni divin.

« – Qui sont ces zouaves-là ?, demandais-je à Virgile. Ils sont véritablement coupables d’hérésie ? Ils doivent à peine savoir faire cuire un oeuf, alors qu’ils aient commis exprès des actes impies…
– Ah oui, ceux-là… Eh bien, on raconte qu’ils seraient coupables de sacrifice d’animaux, de nécrophagie et d’incantations sataniques. Mais personne n’a eu la patience d’écouter leurs explications incompréhensibles, alors on les laisse là.
– C’est quand même pas très moral. Je vais aller leur parler, ça coûte rien.
– Je te souhaite bien du courage !… »

M’approchant des deux spécimen, j’engageai donc la conversation :

« – Euh, bonjour, messieurs, annonçais-je.
– Ah, ben quand même !, s’exclama le plus petit, aux cheveux grisonnants. On nous a enfin envoyé quelqu’un !
– Bon, alors, dites-moi… Qu’est-ce que vous avez bien pu faire pour vous retrouver à cramer ici ?
– Ben justement, on a rien compris, confia le plus grand, atteint d’un certain embonpoint.
– Comment ça ?
– On sait pas trop, reprit le premier. Un mec tout bizarre nous a accusé de plusieurs trucs, et nous a balancé ici. Depuis, on essaye de réclamer, vu qu’on peut pas sortir de ce traquenard de tombeau qui crame.
– Vous avez été accusés d’avoir sacrifié des animaux, je crois ?
– On a seulement égorgé un pintadeau donné par ma tante, pour le rôtir et le manger, expliqua le second. C’est interdit, maintenant ?
– Non, c’est sûrement une mauvaise interprétation. Et pour la nécrophagie ?
– La nécrophagie, c’est pas un fruit ?
– Non, ça c’est une nectarine. La nécrophagie, c’est quand on mange des morts.
– Bah, vu que le pintadeau était mort… Ça compte, du coup ?
– Pas du tout, c’est uniquement quand on fait ça avec des humains morts. Et pour l’histoire des incantations démoniaques ?
– Après avoir mangé, on a juste entonné un chant du Pays de Galle…
– Je comprends mieux…
– Vous allez nous aider à obtenir déménagement, du coup ? Parce qu’on en a gros !
– Obtenir dédommagement, vous voulez dire ? Je suis qu’un touriste, je peux pas faire grand-chose, mais je ferai passer le message pour qu’on révise votre procès.
– Et il se passera quoi après ?
– Avec un peu de chance, si vous avez pas fait trop de conneries, vous serez envoyé au Purgatoire, pour y subir un juste châtiment en vue de votre rédemption.
– Euh… c’est pas faux !
– Ah, pardon. Ça veut dire que vous allez devoir réparer les fautes que vous avez faites.
– Bah on veut bien réparer, mais on a pas les outils pour ça…
– Pas besoin… Vous allez juste subir des punitions et de grandes douleurs pour avoir le droit d’aller ensuite au Paradis. Parce que si vous restez là, vous souffrirez éternellement.
– Ah ouais, le mauvais plan ! J’aimerais bien sortir de là, j’en ai plein le dos de me faire griller les guibolles !
– Par contre, vu que le juge est débordé de boulot, ça risque de prendre un moment. Désolé les mecs. Mais d’après ce que j’ai vu, ils baissent la température de ceux qui vont avoir droit à une rectification de jugement.
– D’accord ! Vous êtes sympa, vous, au moins ! Pas comme tous ces cons qui veulent qu’on se fasse additionner…
– Pas évident… euh… adouber, vous voulez dire ? C’est sûr que si vous l’avez pas été, ça risque de pas faciliter les choses. Vous avez qu’à demander qu’un de vos anciens supérieurs se porte garant de vous.
– Ça va pas être de la tarte…
– Pourquoi ? Vous savez plus qui c’est ?
– C’est pas ça, mais s’ils doivent nous porter, ça risque de leur péter le dos. Avec toute la charcuterie qu’on s’était enfilé…
– Mais non… Ça veut dire qu’ils vont confirmer que vous êtes pas des glandus quelconques, mais que vous étiez des types avec un grade assez important et que vous avez aidé votre roi.
– J’espère qu’ils vont bien vouloir…
– Ils ne vous aiment pas ?
– Bah, on se dit souvent qu’on est les bouquets missionnaires du château…
– …Les boucs émissaires. Bon, c’est pas tout ça, mais mon guide va encore me briser les roustons avec ses histoires d’horaires à respecter. Bonne chance, les mecs !
– D’accord, merci !
– On vous doit une fière chandeleur !… »

Je leur adressais un dernier signe de la main, et dirigeai mes pas vers l’antique poète, qui était assis, se réchauffant le fondement pendant la durée de ma laborieuse discussion.
Tandis que nous nous dirigions à gauche, vers les marches annonciatrices de nouveaux tourments, je lui racontais ce que j’avais appris de mes deux interlocuteurs…(11)

 

Enfer chant 10

 

1) Bai Fang Li était un chauffeur de triporteur chinois et un philanthrope à Tianjin. Remarquant les enfants devant travailler dans les champs par manque d’argent pour payer les frais de scolarité, il reprit son activité de triporteur qu’il venait de quitter pour prendre sa retraite (à 74 ans) et fit don, entre 1985 et 2001, de 350.000 yuans (soit 54.958 dollars américains de 2015) pour permettre à plus de 300 étudiants pauvres de poursuivre leurs études. La plupart de ses revenus ont été donnés aux écoles locales et des universités telles que l’Université Nankai.

2) Cthulhu, qui dort dans l’antique cité sous-marine de R’lyeh, est un des principaux Grands Anciens (avec Dagon, Hastur, Ithaqua et Cthugha), de « puissantes entités extraterrestres prisonnières sur Terre, qui attendent le jour de leur réveil ». Il y a aussi les Dieux Extérieurs (Azathoth, Yog-Sothoth, Shub-Niggurath, voire leur messager Nyarlathotep), des Dieux extraterrestres terrifiants, quasi-omnipotents et omniscients, bien plus puissants que les Grands Anciens. Tout ce petit monde, créé par l’écrivain américain H.P. Lovecraft (1890-1937), est globalement composé de créatures qui ne ressemblent à rien (souvent à des amas de tentacules), et qui rendent fous ceux qui en savent trop sur eux, ou qui les voient directement. Ceux qui les rencontrent finissent généralement très mal. Il n’y a pas que des adorateurs de ces Dieux (« the Esoteric Order of Dagon », « the Brotherhood of the Black Pharaoh », « The Cult of the Bloody Tongue », « The Slaves of the Flame Undying », etc.) dans les livres de Lovecraft : des gens IRL pratiquent également ces cultes (plus ou moins sérieusement).

3) Le Ku Klux Klan (ou KKK) est l’un des groupes paramilitaires les plus connus et infâmes du monde occidental et leurs doctrines extrêmes et xénophobes sont largement considérées comme nocives par la plupart des gens. Certains membres du Klu Klux Klan (pas tous, l’organisation comportant de nombreux groupes) portaient des robes à capuchon blanc et se livraient à des actes dirigés contre la communauté noire : incendies de croix, raids, lynchages, crimes de haine, agressions physiques, et autres actes de violence. Le Ku Klux Klan primitif durera de décembre 1865 à 1877 (date de son interdiction officielle) et sa version moderne de 1915 à 1944.
L’acronyme WASP (pour « White Anglo-Saxon Protestant », et jeu de mot avec le mot « guêpe » en anglais) désigne l’archétype de l’Anglo-Saxon, descendant des immigrants protestants d’Europe du Nord et de l’Ouest, dont la pensée et le mode de vie ont structuré une partie de la nation américaine depuis les premières colonies anglaises du XVIIe siècle.
L’idéologie radicale de ces mouvements WASP prône la suprématie de la race blanche et développe des théories xénophobes, et sont à l’origine de la création de mouvements anti-catholiques, antisémites, ségrégationnistes et racistes, comme le Ku Klux Klan aux États-Unis ou l’Ordre d’Orange en Irlande du Nord et au Canada.

4) Le culte d’Imhotep est un culte égyptien et une organisation maléfique qui a été dirigée par Baltus Hafez en 1933 avec l’intention d’aider leur maître, la momie maudite Imhotep (dont le culte se vénère aussi fidèlement), à régner sur la Terre pour toujours. Le culte a été créé par une grande faction de fanatiques qui adorait l’ancien panthéon égyptien des dieux. Ils sont les méchants mineurs du film « Le Retour de la Momie ».
Le grand prêtre d’Égypte Imhotep assassine le pharaon Séthi Ier avec la complicité d’Anksunamun, la favorite du pharaon, en 1719 av. J.-C.. Anksunamun se suicide avec un glaive pour échapper aux gardes de pharaon avec la promesse d’Imhotep de la ressusciter. Mais la cérémonie pour la ressusciter à Hamunaptra, la cité des morts, grâce au Livre des Morts, est interrompue par la garde du pharaon. Les prêtres sont condamnés à être momifiés vivants, et Imhotep à subir le Hom-Dai, le pire supplice existant en Égypte ; il consiste à couper la langue du sujet, à le momifier vivant, et à le déposer dans un sarcophage rempli de scarabées carnivores voraces. Cette malédiction est tellement cruelle qu’elle n’avait encore jamais été exécutée. Environ 3000 ans plus tard, en 1926, Imhotep est réveillé par une archéologue.

5) L’Eglise d’Unitologie est une dangereuse secte apocalyptique qui se cache sous une façade de religion légitime, et ils sont l’une des principales factions antagonistes de la trilogie Dead Space. C’est une religion créée en 2215 (Dead Space 1 se passant en 2511) et basée sur les découvertes autour du Monolithe noir sur Terre par le scientifique Michael Altman. Ses fidèles ont propagé ses idées, qui se sont répandues partout dans l’univers, depuis la Terre jusqu’à toutes les colonies humaines, résultant en des milliards de nouveaux adeptes, attirés par le message simple d’harmonie et d’unité (ainsi que de prétendues préoccupations environnementales). Les membres doivent payer de grosses sommes pour accéder aux connaissances de la secte (ce qui rappelle la scientologie actuelle).
Ses membres croient dur comme fer que l’espèce humaine a été créée par une entité supérieure extraterrestre, et qu’ils seront réunifiés après la mort au Paradis grâce au pouvoir du Monolithe, leur artefact sacré (qui contiendrait un message sur la vraie nature de l’humanité, et le moyen d’atteindre l’immortalité et de construire un paradis terrestre).
La religion unitologiste est très eschatologique, c’est-à-dire qu’elle s’intéresse beaucoup aux questions sur la destinée de l’Homme après la fin du monde. La mort est au centre de l’Unitologie, et celle-ci prône la Convergence : une sorte d’apocalypse où toute l’humanité sera tuée pour être unie (afin que toutes les âmes humaines ne fassent plus qu’un au Paradis). Ils pensent que devenir un Nécromorphe signifie être sauvé, et que cela va soulager tous les problèmes matérialistes destructeurs de la race humaine.
Par conséquent, ils constituent la plus grande menace pour l’humanité et de faire toutes les antagonistes de l’homme dans la série Dead Space.

6) Dans le film Indiana Jones et le Temple maudit, les Thugs (Thugee en VO) sont une dangereuse secte indienne d’adorateurs de Kâlî, tentant de ramener la déesse de la destruction sur Terre à l’aide des 5 pierres de Sankara. Ils utilisent des dizaines d’enfants kidnappés pour creuser dans des mines, afin de trouver les 2 pierres qui leur manquent. Ils pratiquent également des actes terroristes et, surtout, des sacrifices humains, où le grand prêtre Mola Ram arrache le coeur de sa victime avant de la descendre dans un puits de lave. Heureusement, leurs plans ont été contrecarrés par le célèbre archéologue.
Les Thugs ont réellement existé : actifs en Inde du XIIIème au XIXème siècle, ils constituaient une confrérie d’assassins professionnels et adorateurs de Kâlî. Les sectateurs étaient hindous et pratiquaient le vol et le meurtre par strangulation, à grande échelle, sur les voyageurs ; on les appelait donc parfois Phansigar, c’est-à-dire « utilisateurs de nœud coulant ».

7) La secte Aum Shinrikyō (ou Vérité suprême d’Aum), principalement implantée au Japon et en Russie, a commis (ou tenté de commettre) bon nombre d’actes criminels au Japon entre 1989 et 1995, et est principalement connue pour l’attentat au gaz sarin dans cinq rames bondées du métro de Tokyo le 20 mars 1995, causant 12 morts et plus de 5 500 blessés. L’organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis et de l’Union européenne.
Retrouvée par la police suite à cet attentat tristement célèbre, la secte sera jugée en 1995, la justice découvrant au fur et à mesure tous les délits et crimes qui avaient été cachés par celle-ci : enlèvements de membres pour forcer des donations, assassinats ou complots contre des membres voulant quitter la secte, des opposants ou des chefs de groupes religieux concurrents (Kōfuku no Kagaku, Soka Gakkai), attentats et tentatives d’attentats chimiques (sarin, gaz VX, cyanure) et bactériologiques (botuline, anthrax) visant à faire de nombreuses victimes.
L’organisation perd son statut officiel fin 1995 et est mise en faillite en 1996. A ce jour, des procédures judiciaires ont été engagées contre 189 membres d’Aum, dont 13 condamnés à mort (aucune de ces peines n’a pour le moment été appliquée).

En 1999 elle a pris le nom d’Aleph et exige depuis que ses membres s’engagent par écrit à ne pas enfreindre les lois. En 2007, des adeptes l’ont quittée pour fonder Hikari no Wa (Cercle de lumière).
Avant les attentats de 1995, Aum revendiquait presque 10 000 membres au Japon et entre 35 000 et 40 000 en Russie. Elle recrute beaucoup parmi les classes éduquées et ses cadres sont presque tous diplômés d’universités considérées comme de bon niveau.
La secte (Aleph) comptait en 2009 environ 1650 personnes (répartis en 650 prêtres et 1000 membres, avec 30 établissement répartis sur 15 départements japonais) selon le gouvernement japonais.

8) Dans le jeu Oblivion, l’Aube Mythique était un culte secret voué au Prince Daedra Méhrunes Dagon. Cette secte se fit connaître en 3E 433 en assassinant l’Empereur Uriel Septim VII et en aidant Méhrunes Dagon à ouvrir des portes d’Oblivion (une dimension parallèle constituée d’une infinité de plans, un certain nombre appartenant aux différents Princes Daedra) afin de lui permettre d’envahir Tamriel (continent principal de la planète Nirn) lors de ce que l’on appela la Crise d’Oblivion.
Martin, fils illégitime de Uriel Septim VII (mais dernier descendant de l’Empereur Tiber Septim, conquérant de Tamriel, devenu Talos à sa mort, neuvième Divin du Culte impérial et dieu-héros du peuple Nordique),  fut amené à prendre le trône, devenant le nouvel Empereur et refermant les portes d’Oblivion. Il dut pour cela se sacrifier en se transformant en avatar d’Akatosh (le Divin Dragon du Temps) afin de combattre Méhrunes Dagon en personne, le renvoyant dans son plan d’Oblivion d’où il était sorti (les Terres Mortes) ; une fois le combat fini, il se transforma en statue de dragon en pierre et toutes les portes d’Oblivion se refermèrent.
L’Aube Mythique s’éteignit avec la mort de son chef spirituel, Mankar Camoran, qui fut battu par le Champion de Cyrodiil dans son palais de Gaiar Alata (le plan d’Oblivion qu’il s’était créé).

9) La Croisade Écarlate (Scarlet Crusade en VO) est un ordre religieux et une faction ennemie majeure de World of Warcraft. Originellement des membres des Chevaliers de la Main d’Argent, consacrés à l’éradication des morts-vivants de Lordaeron (un continent au nord-est de la planète Azeroth), ils constituent désormais une grande faction de guerriers zélés, voués à l’éradication pure et simple des morts-vivants d’Azeroth (surtout de ses 2 principales factions : le Fléau, armée menée par le Roi-liche, et les Oubliés, zombies plus intelligents qui ont quitté celle-ci).
Croyant qu’ils ont été choisis par la Lumière pour exterminer tout le « Mal » d’Azeroth, ils ignorent ou sont indifférents aux maux qu’ils infligent aux innocents dans leur quête.

Après l’attaque de l’Enclave Écarlate, la Croisade Écarlate fut renommée « Assaut Écarlate » (« Scarlet Onslaught ») et envoyée en Norfendre (région gelée où le Roi-liche se réfugiait), composée des meilleurs éléments de l’ancienne Croisade, ceux dont la foi en la Sainte Lumière est la plus forte.
Après des débuts prometteurs, l’Assaut s’est fait affaiblir petit à petit par les défaites. Quand le Grand Général Abbendis, commandant suprême de l’Assaut et dernier membre d’origine de la Croisade Écarlate, fut tuée par des assassins, beaucoup de Croisés étaient déjà morts, et le reste d’entre eux fuirent le Norfendre après que les Chevaliers de la Lame d’ébène aient tué le Seigneur de l’Effroi Mal’Ganis,
Depuis la chute du Roi-liche, la Croisade Écarlate a subi un effondrement quasi-total, perdant beaucoup de ses membres dans les Maleterres (s’étant maintenant ralliés à la Croisade d’Argent) et la plupart de ses membres survivants, ironiquement, devinrent des morts-vivants.

10) Les Hordes du Chaos (souvent abrégé en « Chaos ») sont une force ennemie majeure dans l’univers de Warhammer 40 000. Eternels ennemis de l’Imperium de l’Humanité (l’implacable et colossal empire humain s’étendant dans toute la galaxie), ils sont composés de 3 grandes catégories :
– les démons : entités du Warp, d’horribles créatures invoquées par les sorciers pour combattre sur les champs de bataille. Les démons moindres sont heureusement assez faibles et n’ont pas d’armes autres que leurs griffes.
– les perdus et damnés : ils sont constitués d’un grand groupe de renégats et de mutants, ce qui inclut les humains dégénérés, les mutants provenant des mondes démoniaques et les hommes renégats de la garde Impériale.
– les Space Marines du Chaos : neuf légions de super soldats génétiquement modifiés, autrefois élites des soldats de l’Imperium, qui se sont ralliés à Horus lors de sa trahison de l’Empereur-Dieu. Ce sont de terribles combattants, combinant les talents et les améliorations génétiques d’un Space Marine avec la cruauté et la sauvagerie du Chaos.

Le Warp est une dimension parallèle de notre univers, un univers psychique régi par de terribles courants d’énergie, instables et imprévisibles. Le Chaos et le Warp sont indissociables, le Chaos étant la formidable énergie spirituelle et émotionnelle qui définit le Warp, constituée de la corruption physique et spirituelle. Les Hordes du Chaos vénèrent un des quatre Dieux du Chaos (Khorne, Nurgle, Tzeentch et Slaanesh), des Princes démons plus mineurs ou le Chaos en général (Chaos Indivisible).
C’est une armée très disparate, regroupant des fous obsédés par le Chaos, des barbares, des sorciers, des démons, sous de nombreuses formes. Se réfugiant dans l’Oeil de la Terreur, une gigantesque et dangereuse tempête Warp, ils y lancent des assauts un peu au hasard dans la galaxie.

L’Inquisition fait appel à l’Ordo Hereticus pour traquer les mutants, sorciers et hérétiques (pires fléaux de l’Imperium, car cachés en son sein), aidé de sa chambre militante, l’Adepta Sororitas (faisant appel aux impitoyables Soeurs de bataille), tandis que l’Ordo Malleus est spécialisé dans la lutte contre la menace des Entités du Warp. L’Ordo Xenos, quant à lui, s’occupe des menaces que sont les différentes espèces extraterrestres (Orcs, Eldars, Tau…).

11) Le célèbre duo Perceval et Karadoc, chevaliers de la Table Ronde au service du roi Arthur, dans la série télévisée humoristique Kaamelott, créée par Alexandre Astier. Inséparables, ces deux amis n’ont pas inventé l’eau chaude, mais ils ont néanmoins une grande loyauté envers Arthur (surtout Perceval), et sont très doués chacun dans leur domaine, c’est-à-dire le calcul mental pour Perceval et la gastronomie pour Karadoc.
Comme ils passent le plus clair de leur temps à la taverne, ils ont un piteux palmarès en ce qui concerne les faits d’armes et les torts redressés : de toutes façons, comme ils comprennent souvent de travers (voire pas du tout) ce qu’on leur dit et la situation, il n’est pas rare qu’ils ratent leurs missions/quêtes, alors même qu’ils tombent plus souvent sur des indices par rapport à la quête du Graal que les autres chevaliers.
Pour leur bêtise, leur naïveté, leur malchance, leurs phrases alambiquées parsemées d’expressions soutenues et d’images qu’ils ne maîtrisent pas, ainsi que leurs réactions inattendues, ils sont parmi les personnages les plus appréciés de la série.
Le dialogue présenté ici reprend le synopsis de l’épisode 10 de la saison pilote : « Le Répurgnateur« , où ce dernier, qui voit des hérétiques partout, accuse les deux idiots du village d’être nécrophages et incantateurs.

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s