Réaction à l’attentat de Nice – Calmez-vous !

Et c’est reparti… 8 mois après les attentats de Paris, un Euro sans incident et l’annonce de la fin de l’Etat d’urgence, alors qu’on pensait la menace disparue, la France est de nouveau frappée par une attaque lâche le jour de la fête nationale.

Plus de 80 morts aux dernières nouvelles, des dizaines de blessés, des centaines de personnes traumatisées…
Et c’est dans ce genre de moments que les plaies de la société choisissent pour montrer l’ampleur de leur inhumanité et de leur bêtise.

Tout d’abord, aux premiers instants après l’attaque du camion, on a vu sur les réseaux sociaux les premiers putaclics, les charognards des likes, RT et partages qui ont fait des Périscope (application pour partager une vidéo filmée en direct), prit des photos et des vidéos des victimes au lieu de… je ne sais pas, moi, peut-être LES AIDER ? Putain ! On vous demande pas de leur faire une greffe vous-même, simplement de les allonger, recouvrir les corps, répondre aux demandes des gens qui veulent des nouvelles d’un proche…

Et justement, par rapport à ce dernier point… Les chacals qui n’étaient malheureusement pas sur place pour pouvoir gratter quelques vues virtuelles afin de booster leur égo ont vite trouvé une technique : partager de fausses demandes de recherches de personnes dont ils sont sans nouvelles. La technique est simple : prendre la photo de quelqu’un au pif (de préférence une fille ou un enfant, ça marche mieux), mettre un faux message de recherche avec, et demander de partager au maximum. Bienvenue en 2016…

D’autres, à l’inverse, n’en ont strictement rien à foutre des demandes de recherches de gens. Sur Twitter, les personnes qui ont de nombreux followers (comme les Youtubers les plus connus, les célébrités, etc.) partageaient les demandes, afin de cibler le maximum de monde. Mais on a quand même vu plusieurs personnes dire à Antoine Daniel de What the Cut (connu pour passer de plus en plus de temps à préparer ses vidéos), je cite : « pour rt les avis de recherche fake il est là mais pour une video plus personne mdr » et « On s’en balecouille on veut tes vidéos casse pas les glawis et va travailler ». Pardon, excusez-le de vouloir être utile et de connaître le sens des priorités dans la vie…

Ensuite, on a les petits rigolos, qui s’amusent à poster des blagues du genre « OLOLOL, le chauffeur devait se croire dans GTA ! » ou « Plein strike pour le camion mdrrrr », à moins qu’ils n’aillent jusqu’à créer de faux comptes du camion où ils postent le même type de plaisanteries douteuses.

Après cela, les chaînes d’informations ont commencé à relayer l’information, surtout les chaînes d’infos en continu, comme BFM, iTele et LCI. Et qu’est-ce qu’ils ont trouvé de mieux pour attirer le téléspectateur ? Eh bien diffuser les images et vidéos non censurées des réseaux sociaux, sans aucun respect pour les victimes.

Puis, évidemment, les politiques y sont allés chacun de leur petit message. Surtout ceux qu’on ne voulait pas entendre sur le sujet : le FN. Le Pen et son cabot Philippot. La première, sur le site du FN, a publié un message où elle adresse vite fait ses condoléances aux Français, avant d’enchaîner avec ce qui l’arrange : « La guerre contre le fléau du fondamentalisme islamiste n’a pas commencé, il est urgent maintenant de la déclarer. Nous l’engagerons vraiment en mettant en place une série de mesures que j’ai déjà détaillées et sur lesquelles j’aurai l’occasion de revenir, qui visent à s’attaquer à la source du phénomène. » et enchaîne avec « A la sidération et la compassion doivent désormais s’ajouter l’action, les nécessaires mesures de prévention et de répression, et la détermination la plus totale à éradiquer le fléau du fondamentalisme islamiste. C’est ce jour la volonté profonde du peuple meurtri de France, je mettrai toute mon énergie à ce qu’elle soit entendue et les combats enfin menés« .
Alors oui, dans le fond, c’est vrai qu’on ne peut pas rester sans rien faire MAIS n’oublions pas que cette grosse co charmante femme manie très bien la langue de bois. Ce qu’elle veut dire, c’est Philippot qui le précise lors de son interview par téléphone sur LCI : il dénonce « une glissade vers une remise en cause de nos lois, de notre naïveté de notre mode de vie« , que l’Etat d’urgence ne sert globalement à rien, et qu’il faudrait « passer au peigne fin tous ces lieux de culte où on sait qu’il est possible que la radicalisation ait lieu, que ces discours de haine de la France, de la République ait lieu« , fermer les « mosquées radicales« , que la France prenne la nécessité de mobiliser des « forces armées plus nombreuses« , instaurer des frontières « nationales, réelles, dignes de ce nom« . Il dit finalement que l’Etat d’urgence, c’est bien beau, mais si on ne fait rien pour « réarmer la France« , mettre le réseau pénitentiaire dans les services de renseignements, etc.
En gros, si on lit entre les lignes, ça veut dire que le FN, s’il est élu en 2017, va changer la France en zone militarisée (avec logiquement le retour du service militaire obligatoire), surveillée comme jamais, et totalement hostile aux musulmans (tous, évidemment, puisque ces salauds pourraient être radicalisés en douce, mieux vaut être prudent). Aaah, les joies de la dictature… Ça nous avait manqué, depuis les années 40 !

Mais n’oublions pas le comble : ceux qui veulent se faire du fric avec cette histoire. Ce sont probablement les pires de tous. Car non seulement ils s’en foutent des événements, mais ils pensent tout de suite à l’utiliser pour faire du business. Etouffez-vous dans vos glaires.

Et au moment où j’écris ses mots, les islamophobes et racistes de tous poils se réunissent sur les réseaux sociaux, comme Twitter avec le hashtag #IslamHorsDEurope (en Top Tweet) afin de déverser leur haine anti-musulmane.
Et quand ce ne sont pas les racistes qui font chauffer leurs claviers, ce sont les sceptiques, les petits malins, les moralisateurs, les philosophes du dimanche, qui préfèrent emmerder le monde, troller et faire de la polémique plutôt que de simplement la fermer.
Pour terminer, on a les gros durs, les Jean-Caïds qui se la jouent « OMG, bande de fiottes, vous avez pas de couilles à pleurer comme des fragiles », et sûrement des vidéos à venir prochainement de trolls qui s’amuseront à montrer la France comme un pays de soumis et de fiottes qui savent faire pour se défendre à part chouiner.

Mais avant de crier à l’Exterminatus, rappelons-nous qu’il y a tout de même des gens qui ont aidé les victimes, qui ont hébergé les gens à Nice pour la nuit, qui ont apporté et apportent encore leur soutien aux familles des victimes et aux autres citoyens avec de nombreux messages (#LAmourPlusFortQueLaHaine, #NousSommesUnis, #Calins en TT), et tentent de faire comprendre aux abrutis qu’ils ont tort de faire des amalgames.

Bref, amour, paix et confettis. Bonnes vacances les gens.
Et n’oubliez pas : « Le racisme, c’est une maladie qui s’attrape dès qu’on fait ne fait plus attention. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s