Toutes les références culturelles dans One Piece (personnages et lieux)

Hello, les otakus !
J’ai remarqué il y a quelques temps qu’en dépit de l’avancée de mon site (9000 visites et 6500 visiteurs cette année pour une cinquantaine d’articles publiés en tout [<- ceci n’est plus à jour]) et malgré ma passion pour One Piece, je n’avais fait qu’un seul article sur le sujet : le top 10 des fruits du démon les plus inutiles.
(edit : il y a aussi l’article sur les mystères et théories que j’ai sorti plus récemment)

Pour remédier à cette opprobre (et comme ce sujet traînait dans ma tête depuis un moment (mais plutôt sur Okami (mais ya tellement de références que l’article ferait 10 tomes sur papier (et ça serait à 80 % du repompage de ce site ultra-complet (et la fleyme))))), j’ai décidé de m’attaquer aux références présentes dans le chef d’oeuvre d’Eiichiro Oda, le manga le plus vendu dans le monde : One Piece ! ^-^

.

Une multitude de personnages extrêmement variés et intéressants, des batailles grandioses avec des pouvoirs uniques, un monde très riche à découvrir à travers une épopée bourrée d’action, d’aventures, d’intrigues, d’humour, d’émotions, de hype… Voilà ce qu’est One Piece ! èwé

Mine de rien, le manga regorge de clins d’œil plus ou moins évidents ou discrets, basés sur des faits/œuvres/personnages… de toutes origines et de tous temps, et les fans du mangas sont souvent à la recherche de l’origine de tel ou tel élément, se concertant dans des forums de discussion, proposant parfois leurs déductions à l’auteur lui-même dans les SBS, les FAQ de quelques questions entre 2 chapitres d’un tome.

Le but de cet article n’est pas de référencer TOUTES les références du manga, mais un maximum (et intéressantes, de préférence). De toutes façons, certains éléments doivent venir de trucs tellement obscurs, inconnus, ou repris de façon si subtile que seul Oda doit savoirs d’où ils sont tirés.
Et étant donné que cet article est destiné à des fans de One Piece (ou du moins des gens qui connaissent un minimum le manga) et extrêêêêêêêêmement long, je ne vais pas l’allonger encore plus en foutant des tonnes d’images à chaque fois. Les liens hypertextes, c’est fait pour ça (et ça évite de devoir uploader, placer et redimensionner 12 pétabits d’images).
Je disserte parfois un peu (beaucoup) sur certains sujets, mais c’est pour que vous appreniez des trucs, et que vous mourriez moins bêtes.

.

Comme je l’explique dans cet article, j’ai dû drastiquement réduire la taille de cet article contre ma volonté, car WordPress n’en pouvait plus. Je suis vraiment désolé…

.

Table des matières (cliquez pour accéder) :

I) Personnages
1) Pirates réels
2) Personnages réels contemporains
3) Personnages de Disney
4) Films et dessins animés
5) Persos mythologiques
6) Personnages historiques
7) Littérature
8) Jeux vidéo
9) Le Japon
10) L’Histoire
11) Attaques des persos
12) Divers

II) Lieux
Île de Dawn

.

.

I) Les personnages :

1) Pirates réels :

Commençons par le commencement : les pirates. Parce que c’est un peu la base de One Piece, j’rappelle. Un grand nombre d’entre eux ont des noms ou éléments inspirés de véritables pirates qui ont vécu pour la plupart au 17ème et/ou 18ème siècle.

Marshall D. Teach a été inspiré par le célèbre pirate anglais Edward Teach (ou Thatch), plus connu sous le nom de Barbe Noire (~1680 – 1718). Commandant son propre navire, le Queen Anne’s Revenge, il devient un pirate de renom dans les années 1717 et 1718. Son apparence inquiète en raison de son épaisse barbe noire qui lui vaut son surnom et de son habitude de mettre des mèches à canon allumées dans ses cheveux lors des combats. Néanmoins, il n’était pas un pirate brutal et sans cervelle : avisé et calculateur, Thatch évite d’utiliser la force, comptant plutôt sur la dissuasion que lui permet sa réputation, et il n’aurait apparemment jamais blessé ou tué des prisonniers. Après sa mort, sa vie et sa personne sont romancées et inspirent un certain nombre d’œuvres de fiction sur le thème des pirates. Celui du manga a d’ailleurs assassiné, pour lui voler le Fruit des Ténèbres, le Commandant de la 4ème division de Barbe Blanche, Satch (basé sur la prononciation japonaise de Thatch).
Un autre pirate porte le même prénom que Thatch : Edward Newgate, alias motherfuckin’ Barbe Blanche. Ironiquement, lui et Teach sont des opposés sur la plupart des points : grand/trapu, musclé/gros, âgé/plus jeune, arme blanche/pistolets, capitaine/matelot (anciennement), spé amour/spé trahison, respecté de tous/détesté de tous, désintéressé/ambitieux, altruiste/égoïste (a tué Satch pour voler son Fruit), et, bien sûr, la couleur blanche/noire (pour leur barbe, leur manteau, et même leur pouvoir). ;

Bellamy la Hyène a été inspiré par le pirate anglais Samuel Bellamy, surnommé le « Prince des Pirates » (1689 – 1717). Son navire sombra avec lui et presque tout son équipage dans une tempête très violente, alors qu’il était chargé de trésors provenant de plus de 53 navires. ;

Eustass « Captain » Kid a été inspiré par le pirate d’origine écossaise William Kidd, dit « Captain Kidd » (1645 – 1701), avec qui il partage ses tendances violentes. Malgré les légendes, sa carrière fut faite de seulement quelques escarmouches qui l’obligèrent à défendre son honneur. William Kidd est né en Écosse au milieu du 17ème siècle. Il a commencé une carrière de corsaire au service de la Couronne anglaise en tant que jeune homme. Après avoir effectué un voyage aux Comores en 1697, Kidd décida de s’essayer à la piraterie.
Ses jours de pirate étaient comptés. Son équipage et lui ont capturé un navire arménien appelé le Quedagh Merchant en 1698 et se sont vite rendus compte que les autorités avaient qualifié Kidd de pirate. Puis, environ un an plus tard, il s’est rendu à New York pour plaider sa cause. Au lieu de partir en homme libre, il a été envoyé en Angleterre pour y être jugé.
Le tribunal a déclaré Kidd coupable de piraterie et d’assassinat de l’un de ses coéquipiers. Peu de temps après la fin du procès, les autorités l’ont pendu pour ses crimes. La légende raconte que le bourreau a dû le ligoter trois fois à cause de la rupture des deux premières cordes.
Son nom vient aussi d’Eustache le moine (~1170 – 1217) (Eustace the Monk en anglais), premier grand pirate de la côte d’Opale, qui combattit tantôt pour Philippe Auguste (France), tantôt pour Jean sans Terre (Angleterre), pillant les côtes normandes puis des villages de la côte anglaise. Il arrêta d’être du côté anglais en 1212 et soutint les barons rebelles pendant la guerre civile, aidant même le prince de France et ses chevaliers à traverser la Manche. Vaincu et capturé par les Anglais, il tenta de monnayer sa liberté contre d’énormes sommes d’argent, mais ils refusèrent, car il était bien trop détesté dans le pays. Sa tête fut fichée au bout d’une pique et promenée en trophée dans tout le sud de l’Angleterre. ;

Bartholomew Kuma a été inspiré par le pirate britannique Bartholomew Roberts, dit « Le Baronnet Noir » (1682 – 1722). Il aurait mené la carrière de pirate la plus réussie de toute l’histoire, en capturant plusieurs centaines de navires (jusqu’à 22 navires en une seule prise) en seulement deux ans. Il est également possible qu’il soit aussi lié au navigateur portugais Bartholomeu Dias (~1450-1500), premier navigateur européen à avoir dépassé la pointe sud de l’Afrique (le Cap de Bonne-Espérance), et dont le voyage, poursuivi par Vasco de Gama, ouvrit le chemin maritime vers les Indes. ;

Gol D. Roger a été inspiré par le pirate français Olivier Levasseur, dit « La Buse » (~1690 – 1730). La légende raconte que lorsqu’il était sur l’échafaud la corde au cou, La Buse aurait jeté un cryptogramme dans la foule en s’écriant : « Mon trésor à qui saura le prendre ! ». Le trésor n’a toujours pas été retrouvé à ce jour. ;

Roronoa Zoro a été inspiré par le pirate français François l’Olonnais (~1630 – 1668/69) (et par Zorro, évidemment). En japonais, il n’y a pas de différence entre le R et le L, ainsi « l’Olonnois » et « Roronoa » se prononcent de la même façon. L’Olonnois acquit une telle réputation de cruauté vis-à-vis de ses prisonniers que tous les navires espagnols, toutes les villes combattirent contre lui jusqu’au dernier homme. ;

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

2) Personnages réels contemporains :

Outre les références à des pirates existants, il faut leur donner un design, à ces bougres ! Et Oda s’est inspiré de quantité de personnages réels ou de fiction pour les dessiner.
Un certain « Sado3rd » s’est amusé à retrouver, selon lui, les origines de tel ou tel perso (-> lien touitteur). Tout n’est pas certain à 100% (Hody Jones et Michael Jackson… ô_o), mais il n’en reste pas moins qu’il semble avoir raison pour la plupart.

one-piece-references

On a des actrices (Brooks, Thurman) et des acteurs de films sérieux (Sugawara, Clooney, Glenn Close…) ou pas (Jim Carrey (2 fois), Tim Curry (Rocky Horror Show)), des personnages historiques (Al Capone, Gorbatchev, Gandhi), des chanteurs/musiciens (Polnareff, Eminem, Daft Punk, Jordison, Kravitz…) et divers autres (les catcheurs Hulk Hogan et Mick Foley, le pilote de course de moto Valentino Rossi, un mannequin d’Hugo Boss…).
Ce qui donne, dans l’ordre et plus précisément :

Marshall Bruce Mathers III, alias Eminem (1972-) est un auteur-compositeur-interprète de rap américain, également producteur et acteur -> Ener
Steven Tayler (1948-) est le chanteur du groupe hard rock américain Aerosmith -> Jango
Jim Carrey (1962-) est un acteur (comique) canado-américain interprétant Lloyd Christmas dans Dumb & Dumber (1994) -> Mr 2 Bon-Clay
Jim Carrey (1962-) est un acteur (comique) canado-américain interprétant Ace Ventura dans Ace Ventura, détective pour chiens et chats (1994) -> Franky
Freddie Mercury (1946-1991) est un auteur-compositeur et musicien britannique, chanteur du groupe de rock Queen -> Peeply Lulu
Joey Jordison (1975-) est le batteur du groupe de nu metal Slipknot (de 1995 à 2013) -> Basil Hawkins
Michael Jackson (1958-2009) est un chanteur, danseur-chorégraphe, auteur-compositeur-interprète acteur et réalisateur américain, surnommé « The King of Pop » -> Hody Jones
(on peut aussi noter que, ironiquement ou pas, Hody devient de plus en plus blanc au fil de sa consommation de drogues, surtout visible pour ses cheveux noirs puis blancs. Michael Jackson était lui obsédé par son physique en raison d’un traumatisme liée aux maltraitances physiques et morales de son père [qui le surnommait ‘’gros nez’’], et était affecté par un vitiligo [maladie blanchissant la peau] l’amenant à se blanchir de plus en plus la peau avec du maquillage et de la crème spéciale pour avoir une couleur homogène)
Lenny Kravitz (1964-) est un chanteur, musicien, compositeur et acteur américain -> Mr. 5
Twiggy Lawson (1949-) est une mannequin, actrice et chanteuse britannique -> Miss Valentine
– Un mannequin d’Hugo Boss -> Pauly
Al Capone (1899-1947) est le parrain de la mafia de Chicago dans les années 1920-1930 -> Capone Bege
Valentino Rossi (1979-) est un pilote de vitesse de moto italien -> Trafalgar Law
Mick Foley (1965-) est un catcheur, acteur et commentateur sportif américain, montré ici dans son personnage de « Mankind », un psychopathe portant un masque en cuir -> Spandam
Louise Brooks (1906-1985) est une actrice américaine -> Nico Robin
Uma Thurman (1970-) est une actrice américaine interprétant Mia Wallace dans Pulp Fiction (1994) -> Shakky
Stevie Ray Vaughan (1954-1990) est un auteur-compositeur-interprète et guitariste de blues américain -> Portgas D. Ace
Tim Curry (1946-) est un acteur britannique qui interpréta le Dr. Frank-N-Furter dans la pièce de théâtre The Rocky Horror Show (jouée entre 1973 et 1980, sorti en film en 1975) -> Emporio Ivankov
>Docteur : maquillage bleu et des cheveux noirs ; Ivankov : cheveux bleus et maquillage noir.
>Tout deux portent un collier aux perles épaisses, des porte-jarretelles, des gants et une tenue proche du corps.
>Entrée identique : ils arrivent du bout de la pièce pour se rendre sur une scène et se mettent à chanter.
>Ivankov appelle ceux qu’il apprécie ses « candies » ; dans la chanson « Sweet Travestite », Frank-N-Furter dit « He thought you were the candy man » (= « Il pensait que vous étiez le marchand de bonbons ».
>Iva se présente comme un « Newkama », par opposition à un « Okama ». C’est un double jeu de mots : « Newhalf » (Transsexuel) + Okama (Crossdresser) = Newkama (Nouvel arrivant).
Yūsaku Matsuda (1949-1989) est un acteur japonais -> Amiral Kuzan, alias Aokiji
Kunie Tanaka (1932-) est un acteur japonais -> Amiral Borsalino, alias Kizaru (dans le film « Truck Yaro », Tanaka joue d’ailleurs un homme appelé Borsalino)
Bunta Sugawara (1933-2014) est un acteur japonais connu notamment pour ses rôles de yakuza -> Amiral Sakazuki, alias Akainu
Danny DeVito (1944-) est un acteur, réalisateur, humoriste et producteur de cinéma américain, qui interpréta le Pingouin dans Batman Returns (1992) -> Dr. Hogback
Hulk Hogan (1953-) est un catcheur, acteur et musicien américain -> Barbe Blanche
Guy-Manuel de Homem-Christo (1974-) est un musicien français, membre du duo de musique électronique Daft Punk (celui avec le « casque de moto ») -> Killer
(son casque est mélangé avec les trous du masque de hockey de Jason Voorhees, le tueur implacable de la série de slashers ‘’Vendredi 13’’)
Jean Rochefort (1930-2017) est un acteur français interprétant Don Quichotte dans L’homme qui tua Don Quichotte (film inachevé de 2001) -> Gan Forr
Glenn Close (1947-) est une actrice américaine interprétant Cruella d’Enfer dans Les 101 Dalmatiens (1996) -> Inazuma
Harvey Keitels (1939-) est un acteur américain interprétant « Sport » Matthew dans Taxi Driver (1976) -> Rob Lucci
George Clooney (1961-) est un acteur et réalisateur américain -> Iceburg
Mikhaïl Gorbachev (1931-) est un homme d’État soviétique et russe qui dirigea l’URSS entre 1985 et 1991 -> L’un des membres du Gorosei (conseil des 5 Etoiles)
Mahatma Gandhi (1869-1946) est un dirigeant politique indien et important guide spirituel de l’Inde -> L’un des membres du Gorosei (conseil des 5 Etoiles)
Michel Polnareff (1944-) est un compositeur-interprète français -> Doflamingo

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

3) Personnages de Disney :

Oda s’est également inspiré d’un certain nombre de films Disney (la Petite Sirène, l’Etrange Noël de Mr Jack, Monstres et Cie, Aladdin) pour des personnages et lieux de One Piece (selon cette image venant du forum japonais 2-Channel, trop grosse même pour cet article à rallonge) :

– Dans la Petite Sirène, on a donc Flotsam et Jetsam (murènes obéissant aux ordres d’Ursula) pour le Monstre de la Baie, le roi Triton pour le Roi Neptune, avec son char tiré par des dauphins devenu Hoe, la baleine de compagnie et moyen de transport de Neptune, et enfin Ursula et sa forme humaine en parallèle avec Alvida avant et après avoir mangé le Sube Sube no Mi (Fruit Glisse-Glisse) qui a fait fondre sa graisse et l’a rendu jeune et sexy.

Patty, l’un des cuisiniers principaux à bord du Navire-Restaurant Baratie où travaillait Sanji, fait beaucoup penser au Génie de la lampe lorsqu’il fait ses grimaces et mimiques faciales devant le miroir. ;

– Les satyres de Punk Hazard dans leurs tenues Hazmat rappellent les agents de la CDA (Child Detection Agency) en combinaisons Hazmat de Monstres et Cie, chargés de décontaminer le monde des monstres de tout objet humain qui y aurait été ramené par erreur, et craints par la majorité des monstres en raison de leurs méthodes radicales. ;

Rakuyou, commandant de la 7ème flotte de l’équipage de Barbe Blanche, ressemble pas mal au capitaine Jack Sparrow de la franchise de films Pirates des Caraïbes, notamment pour ses dreadlocks, son bandeau, sa moustache et ses yeux cerclés de noir.

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

4) Films, dessins animés et séries :

Mais ça ne se limite pas à Disney ! D’autres films/dessins animés/séries ont servi de base à des personnages :

Franky (2 ans avant), outre la ressemblance qu’on vient de voir avec le look de Jim Carrey dans Ace Ventura, a également un lien avec Popeye, pour ses avants-bras hypertrophiés et ornés d’un symbole (ancre / étoile), et l’utilisation d’un aliment pour augmenter considérablement sa force (épinard / cola) ;

Luffy doit peut-être son style à Teng-Teng, héros du nanar philippin de 1986 « Captain Barbell« . C’est un jeune garçon pauvre et maigrichon (en Tagalog, « Teng-Teng » est le nom donné à la nervure centrale d’une feuille de cocotier, utilisée aux Philippines pour faire des poils de balais : notre héros est tellement mince qu’on l’a surnommé ainsi). Orphelin, constamment rudoyé par plus fort que lui, Teng-Teng gagne péniblement sa vie en récoltant des objets jetés dans les rues qu’il revend dans une décharge, tout en rêvant de conquérir le cœur de la belle Rosemarie, qu’il croise de temps à autre. Malgré sa pauvreté extrême, Teng-Teng a le cœur sur la main et n’hésite pas à faire l’aumône à plus faible et plus pauvre que lui. Un jour, sa générosité lui gagne l’amitié d’un curieux personnage qui lui transmet des pouvoirs et lui offre des haltères magiques. Désormais, si Teng-Teng soulève ses haltères de la main gauche en criant « CAPTAIN BARBELL !!! », il se transforme en super-héros en costume moche ayant les mêmes pouvoirs que Superman (vol, super-force, invulnérabilité…).
En parallèle, on a Luffy, maigre comme un clou mais gentil, qui aide tout le temps les gens avec leurs problèmes (surtout si ça implique de se bastonner), qui a grandi dans le Grey Terminal (une décharge publique géante) avec Sabo et Ace, qui n’avait droit qu’à un bol de riz par jour par Dadan (il devait gagner sa croûte par lui-même), qui se faisait globalement victimiser par les pirates et les animaux du coin (loups, crocodiles, vautours, serpents, peut-être aussi des tigres et ours), et qui a mangé (par erreur) le fruit du démon Gomu Gomu no Mi rapporté par Shanks d’un de ses voyages. Étranges coïncidences, s’pas ?… ;

– L’apparence de Sugar, et notamment la manière dont elle mange les raisins avec ses doigts semblent être un clin d’œil au film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, une comédie romantique sortie en 2001. ;

– Le capitaine Kuro partage avec Freddie Krueger, le célèbre tueur en série d’enfants de la série de films d’horreur de type slasher Les Griffes de la nuit (1er opus sorti en 1984), son mépris de la vie humaine, son sadisme, sa grande intelligence et surtout ses longues griffes en métal qu’il utilise pour attaquer ses victimes.
Dans One Piece: Green, des dessins préparatoires au design de Nightmare Luffy ont été révélés : l’un d’entre eux était un Luffy  »poli et sérieux » avec des lunettes, tandis qu’un autre ressemblait quelque peu à Freddy Krueger, avec un pull rayé, un chapeau et des yeux cerclés de noir. Aucun des deux n’était aussi musclé que la version finale. ;

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

5) Personnages mythologiques :

Il y a également des références à la mythologie :

Boa Hancock et ses soeurs (Boa Marigold et Boa Sandersonia) ont pour origine les terribles soeurs Gorgones (Sthéno, Euryale et Méduse), pour les serpents, le pouvoir de pétrification, la crainte qu’elles inspirent, et le fait qu’elles aient acquis leurs capacités contre leur volonté (Hancock a été forcée par les Dragons Célestes de manger son fruit du démon tandis que c’est Athéna qui transforma Médusa en monstre).

Il y a des aussi des similitudes entre Hancock et la nymphe Calypso : le fait qu’elles possèdent une île entièrement peuplée de femmes (Amazon Lily / Ogygie) et le fait qu’un seul homme résiste à leur charme (Luffy / Ulysse), même après plusieurs années.

Sa capacité à séduire les hommes est similaire aux sirènes qui séduisent et attirent les marins pour les tuer ensuite, à la différence que les sirènes utilise seulement leur voix alors que Hancock utilise sa beauté physique. Hancock méprise aussi profondément les hommes (hormis Luffy), les voyant comme ses ‘’ennemis’’.

Enfin, sa tribu, les Kuja, constituée uniquement de femmes guerrières, est fortement basée sur les Amazones. Par ailleurs, sa relation avec Luffy, qui commence mal puis finit bien car ils sont devenus amis (elle est même follement amoureuse de lui), est l’inverse de celle du mythe, la reine Antiope commence par avoir de bonnes relations avec Thésée mais cela finit très mal.
Ya pas deux versions identiques, mais en gros, soit Thésée l’enlève (ou Hercule lui file comme ’’part du butin’’ après la bataille de Thémuscyre), soit Antiope tombe amoureuse de Thésée et quitte volontairement les Amazones. Ils se marient (chose unique dans l’Histoire des Amazones) et ont un fils, Hippolyte (qui porte donc le même nom que sa tante, une des soeurs d’Antiope). Les Amazones attaquèrent Athènes afin de sauver Antiope et de récupérer la ceinture d’Hippolyte (la reine, pas le gosse). Elles connurent la défaite lors d’une bataille près du mont d’Arès. Durant cette bataille, connue sous le nom de bataille d’Attique, Antiope combat donc aux côtés de son mari, mais est tuée accidentellement par une Amazone nommée Molpadia, qui à son tour est tuée par Thésée. Les tombes d’Antiope et de Molpadia se situent à Athènes. ;

– Le serpent géant Nola viendrait du Jörmungand des légendes nordiques, un gigantesque serpent de mer, fils du dieu Loki et de la géante Angrboda, et frère du loup Fenrir. Il grandit tellement qu’il finit par entourer le monde et se mordre la queue, d’où son autre nom, Miðgarðsormr, « serpent de Midgard ». À la fin du monde prophétique, le Ragnarök, Jörmungand provoquera des raz-de-marée en surgissant des mers pour combattre les dieux aux côtés des géants. Il sera finalement tué par Thor, mais le dieu succombera à son tour après neuf pas, empoisonné par le venin du serpent.
Il est aussi possiblement inspiré du Quetzalcoatl (voir catégorie Histoire). ;

Pell et Chaka, qui possèdent respectivement les fruits Zoan du faucon et du chacal, sont basés sur Horus et Anubis, dieux égyptiens à tête animale, le premier étant dieu du ciel et du soleil et protecteur des pharaons, tandis que le second est le dieu de l’embaumement et protecteur des défunts, des tombes et des funérailles. Ce sont deux dieux parmi les plus connus du Panthéon égyptien, qui en compte des milliers (car chaque province, chaque ville, chaque village avait ses propres dieux). ;

– La sirène Madame Shirley est apparemment basée sur les amabie, un type particulier de ningyo, les « hommes-poissons » du folklore japonais. Même si leur chair est goûteuse et apporte une longévité exceptionnelle (voir l’histoire de Happyaku Bikuni), les ningyo sont réputés pour leurs présages néfastes : en attraper un était supposé amener des tempêtes et la malchance, et trouver un ningyo échoué sur la plage était un présage de guerre ou de calamité. Il est souvent dit qu’ils sont capables de pleurer des larmes de perles (la sirène de One Piece en utilise une comme boule de cristal).
En addition à cela, certains ningyo, comme l’amabie, sont prétendument capables de prédire l’avenir : dans une histoire datant du 19ème siècle, une amabie serait apparue et aurait prophétisé à la fois une récolte abondante et une épidémie.
Madame Shirley a aussi un petite côté Cassandre, avec ses funestes prédictions qui se réalisent toujours. Bien que personne ne croit Cassandre, en raison de la malédiction d’Apollon, en revanche, les visions du futur de Shirley sont prises très au sérieux par tous les hommes-poissons, connaissant sa réputation de voyante. ;

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

6) Personnages historiques :

Les personnages sont parfois inspirés de vraies personnes :

– La coupe de cheveux et le nom de Mozert, l’un des clients les plus connus du Baratie (le restaurant où Sanji travaillait) rappellent évidemment Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), le célèbre et prolifique compositeur génial autrichien, qui fut l’un des plus grands maîtres de l’opéra.;

– Le nom de Dellinger pourrait venir de David Dellinger (1915-2004), l’un des militants pacifistes et non violents les plus influents du XXème siècle aux États-Unis, ce qui est assez ironique au vu de sa personnalité violente et cruelle, ainsi que du derringer, un type de petit pistolet à 1 ou 2 tirs (arme qui tua Abraham Lincoln). L’une de ses techniques (Pistol High Hell) peut en être dérivée. ;

Abalo Pizarro est basé sur Francisco Pizarro (1475-1541) , l’un des plus (tristement) célèbres conquistador espagnol, qui a conquis l’Empire inca et fut aussi gouverneur de l’actuel Pérou (Nueva Castilla). Il est connu pour avoir emprisonné et fait condamner à mort en 1533 l’empereur inca Atahualpa, après la bataille de Cajamarca. ;

Catarina Devon, seule femme de l’Equipage de Barbe noire, est inspirée de Catalina de Erauso (1592-1650), femme ayant un statut semi-légendaire. Destinée à être nonne, elle s’enfuit du couvent déguisée en homme et finit par devenir soldat. Courageuse, joueuse et bagarreuse, elle finit par être promue lieutenant, titre qui combiné avec sa jeunesse au couvent lui vaudra le surnom de « La nonne lieutenant ». Elle était semble-t-il une duelliste acharnée, responsable de la mort de douzaines d’hommes, dont son propre frère (qu’elle n’aurait pas reconnu dans la nuit).

Orombus, avec son épithète (« l’Aventurier au massacre imaginaire »), vient de l’explorateur Christophe Colomb (1451-1506). Ce sont tous deux des aventuriers et le nom de la flotte d’Orombus, la Yonta Maria, fait penser à la Santa Maria, première caravelle de Colomb (et petit jeu de mots car « San » = 3 et « Yon » = 4). ;

– Le criminel de guerre Suleyman est basé sur Soliman Ier le Magnifique (1494-1556), dixième sultan de la dynastie ottomane. C’est le plus grand sultan de l’empire ottoman, et celui dont le règne a été le plus long (46 ans, de 1520 à 1566). Avec Soliman II, l’empire ottoman atteint sa plus grande expansion territoriale, des frontières du Maroc à celles de la Perse, des portes de Vienne aux rives de l’océan Indien (il s’adjoindra un peu plus tard Chypre et la Crète). ;

Maynard « le Traqueur », le vice-amiral du QG de la Marine infiltré dans le Colisée, est sans doute inspiré de Robert Maynard (~1684 – 1751), lieutenant de la Royal Navy britannique et capitaine du HMS Pearl, célèbre pour avoir vaincu (et tué) le pirate Barbe Noire au cours de la bataille de l’île d’Ocracoke, le 22 novembre 1718. ;

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

7) Littérature :

 Des œuvres classiques aux plus récentes, des mangas et aux bandes dessinées, Oda adore aussi caler des clins d’œil à la littérature.

– Les zombies mi-humains mi-animaux de Thriller Bark rappellent les créatures de l’Île du Docteur Moreau (écrit par H.G. Wells en 1896) où, sur une île tropicale, le docteur Moreau, un scientifique obsédé par la vivisection et la transfusion sanguine, et son assistant Montgomery se livrent à des expériences sur les animaux, en réalisant des greffes et de multiples interventions chirurgicales, afin d’en faire des hommes capables de penser et de parler.
Sur Thriller Bark, il s’agit d’une association entre le Capitaine Corsaire Gecko Moria (qui veut un équipage immortel donc invincible) et le médecin/chirurgien brillantissime (mais fou) Hogback : le premier fait capturer de puissants combattants puis vole leur ombre, tandis que le second (re)coud et modifie toutes sortes de corps (animaux, humains ou un mélange des deux). Il suffit ensuite de donner une ombre à un cadavre pour lui « donner vie » sous forme de zombie, obéissant aveuglément à Moria. Celui-ci doit peut-être aussi justement son nom au docteur (Moreau -> Moria). ;

– Le conte Rudolphe le renne au nez rouge a évidemment donné Chopper (qui a, lui, le nez bleu), qui rappelle aussi les histoires sur l’abominable homme des neiges (yéti) quand il s’était approché de village sous son apparence humaine, et quand il descendait de l’une des énormes montagnes de Drum (les Drum Rockies) sur un fil invisible, tirant un traîneau avec le Dr. Kureha, cela faisait penser à la légende du Père Noël ;

– Quand Jabura tente de faire croire à Sanji qu’il est le frère de Robin séparé d’elle depuis l’enfance afin de l’apitoyer, avant de l’attaquer par surprise (tout comme Sanji se présentant comme étant « le Chasseur« ), cela fait écho au conte du Petit Chaperon Rouge, dans lequel le loup tente aussi d’embobiner la petite avec ses ruses ;

– Le Soldat Fureur Eclair, le jouet de soldat unijambiste à Dressrosa, rappelle le conte d’Andersen Le Vaillant soldat de plomb, où un jouet cassé vit de grandes aventures avant de retrouver sa belle danseuse de boîte à musique ;

– De nombreux éléments provenant des histoires du Baron de Münchhausen (1720-1797) ont également été réutilisés dans One Piece :
>les animaux gigantesques à Skypiéa/sur la Lune,
>les coiffures des Dragons Célestes/du Roi de la Lune,
>le ventre de Franky/des gens de la Lune qui peut s’ouvrir et se refermer afin d’y placer ce qu’ils veulent (tout comme leur manque commun de pudeur),
>Kizaru/le baron qui monte sur un boulet de canon pour traverser un champ de bataille,
>le sniper Van Auger/Adolphus capable de toucher une petite cible à une distance considérable…
L’oeuvre originale, en anglais, ‘’Baron Münchhausen’s Narrative of his Marvellous Travels and Campaigns in Russia’’ (1785) fut publiée après avoir recueilli et ordonné les récits du baron (du vivant de celui-ci), par l’écrivain allemand Rudolf Erich Raspe. De nombreuses adaptations plus ou moins fidèles à l’original arriveront plus tard au théâtre, à la télévision, au cinéma, et dans la littérature. ;

– Les Nains de la tribu Tontatta sont sans doute tirés du roman satirique Les Voyages de Gulliver, écrit par Jonathan Swift en 1721, surtout pour la scène où Robin est attachée au sol par Léo, ou peut-être aussi des Nains des folklores scandinaves/germaniques, qui sont une race d’êtres couramment représentés comme ayant des sortes de pouvoirs surnaturels et étant habiles dans le bricolage et la métallurgie.
Il est également possible qu’ils soient imaginés à partir des Minimoys (dans la série de romans pour enfants Arthur et les Minimoys). Les deux espèces sont minuscules, proches de la nature, avec des oreilles/nez pointu(e)s, et vivent dans une monarchie avec une princesse qu’ils protègent (Sélénia / Mansherry). ;

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

8) Jeux vidéo :

Même les jeux vidéo sont parfois utilisés par Oda :

– les super-colverts d’Alabasta (comme Karoo) font penser aux Chocobos, volatiles coureurs emblématiques de la série Final Fantasy, servant de montures aux gens. ;

– Oda a utilisé le personnage de M. Bison de Street Fighter pour le design de Shiliew de la Pluie. ;

– Le roi Elisabello II ressemble pas mal à King Hippo, un boxeur de la série de jeux Punch Out! : ils sont torse nu, portent des gants de boxe et une couronne, et ont une bouche assez large et un air renfrogné. Son nom vient en revanche de la reine d’Angleterre Elisabeth II. ;

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

9) Le Japon :

Pourquoi Oda ne s’inspirerait-il pas aussi de son pays, le Japon ?

Perona est une gothic lolita, que ce soit avec ses vêtements flashy noirs, rouge foncé et blancs, ou de part son caractère enfantin (têtue, boude, fait des blagues, aime les animaux mignons) ;

– Etant donné que les amiraux de la Marine (Akainu, Aokiji et Kizaru) ont des noms évoquant les compagnons de Momotaro (chien, faisan et singe), ainsi que les mêmes personnalités (Aokiji et le faisan sont un peu paresseux, Kizaru et le singe sont distraits et irresponsables, et Akainu et le chien sont très fidèles), certains pensent que Sentomaru serait une référence à ce célèbre héros du folklore japonais.

Mais il est bien plus probable qu’il soit en réalité basé sur Kintarō, un autre héros du folklore japonais. Enfant à force surhumaine, il est élevé par une ogresse sur le mont Ashigara. Actif et inlassable, dodu et en bonne santé, il ne porte qu’un bavoir portant le caractère chinois signifiant « or » (金 kin). Sa seule autre possession est une hachette (le symbole chinois du tonnerre). Il est autoritaire avec les autres enfants, et ses amis sont principalement les animaux des monts Kintoki et Ashigara. Sa force est phénoménale, étant capable de réduire les pierres en miettes, d’arracher les arbres de la terre, et de manipuler les branches comme de simples brindilles. Plusieurs légendes racontent ses aventures avec les démons et monstres, ses combats sumo avec des ours, et l’aide qu’il apporte aux bûcherons dans leurs tâches. C’est un personnage populaire des théâtres nô et kabuki. On expose des poupées Kintarō le jour de la fête des garçons (Tango no Sekku) dans l’espoir de voir les garçons devenir aussi courageux et forts que Kintarō.

En parallèle, Sentomaru est très zélé dans son travail, travaillant activement à gravir les échelons de la Marine, et réprimant à plusieurs reprises Kizaru, son oncle distrait et insouciant, pourtant Amiral. Il porte toujours son habit rouge orné d’un tomoe (symbole héraldique du Japon) ainsi qu’un mawashi (la ceinture portée par les sumos lors des entraînements et des compétitions), et se bat soit à mains nues (avec le haki de l’armement), soit en manipulant une grosse hache à double tranchant. C’est aussi le chef des Pacifistas, les « armes humaines » développées par Vegapunk, qui lui obéissent au doigt et à l’oeil. ;

Nero, le membre (inutile) du CP9 apparaissant brièvement lors de l’acheminement de Robin jusqu’à Enies Lobby par le Train des mers, fait référence à un yōkai japonais : le kamaitachi, un trio de belettes très agressives, infligeant de douloureuses blessures à ceux qu’elles rencontrent. Ceci car il ressemble à une belette, et a l’agilité (Geppo), la flexibilité (Kami-e), la vitesse (Soru), et la capacité de lancer des lames d’air (Rankyaku). ;

– Le Kama Kama no Mi, ou Fruit du Slash-Slash en français, est un Fruit du Démon de type Paramecia apparaissant seulement dans l’anime qui permet à son utilisateur (Eric) de faire pousser ses ongles à deux pouces de longueur et d’avoir la capacité d’attaquer avec des lames d’air. « Kama » signifie faucille en japonais, mais cela fait surtout penser là aussi au kamaitachi, le trio de belettes yokai. La première des trois renverse la victime qui a été attaquée par surprise ; la deuxième lui coupe les jambes tandis que la troisième lui applique les soins de première nécessité. Ainsi, lorsque la victime prend conscience de ce qui lui est arrivé, elle se retrouve avec de douloureuses blessures qui ne saignent pas. ;

– Enfin, Hakuba a pour épithète « kamaitachi« , toujours la même réf, vu que les belettes attaquent les gens si vite que c’est comme si les victimes étaient coupées par le vent. Hakuba attaque lui aussi en un clin d’œil, ce qui les rend impossibles à voir ou éviter, sauf avec un bon haki de l’observation. ;

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

10) L’Histoire

Enfin, l’Histoire avec un grand H a également été utilisée à certains moments :

– Le voyage de Luffy et ses amis autour de Grand Line s’inspire pour plusieurs raisons du voyage de Magellan, premier homme à avoir fait une circumnavigation (enfin, presque, vu qu’il mourut à mi-chemin…) entre 1519 et 1522 :
>l’aventure reprend l’idée du tour du monde, monde encore globalement inconnu à l’époque, à la fois plein de dangers et de merveilles, entre les tempêtes, le gigantesque Pacifique où les marins crevaient de chaud et de faim (-> Calm Belts sans vent aussi), les indigènes qui les ont en majorité pillé et attaqué, mais aussi les paysages idylliques, les épices, et les oiseaux multicolores d’Indonésie.
>l’entrée de la route de tous les périls représenterait le détroit de Magellan du sud du Chili (connu pour sa difficulté : climat rude, passage parfois étroit, forts courants lors des marées, vents soudains, violents et difficilement prévisibles).
>on pourrait imaginer que la vue des ombres des « géants dans le ciel » (les habitants de Skypiéa) se rapporte au mythe des géants patagoniens (qui croyaient d’ailleurs que Magellan et ses hommes venaient du ciel). Géants qui n’étaient, en réalité, que des types bien plus grands que la moyenne européenne de l’époque (dans les 2 m), et pas des colosses, tout comme les Skypiéens n’étaient pas des humains gigantesques.
Précisons aussi que la seconde circumnavigation, bien plus réussie, fut réalisée par le pirate Francis Drake (de 1577 à 1580).
(merci à Gold D Melvyn dans les coms pour la réf ^^ )

– Les guerres de territoire entre Shandias et Skypiéns, rappellent le vol des terres des natifs américains par les colons blancs. ;

– D’ailleurs, il y a 400 ans, les ancêtres des Shandias sur Jaya avaient une culture basée sur l’adoration d’un serpent géant à « plumes » (Kashigami / Quetzalcoatl) qu’ils prenaient pour un Dieu et pour lequel ils faisaient parfois des sacrifices humains pour calmer sa colère (en cas d’épidémie ou de mauvaises récoltes), un peu à la manière des Incas, ceux-ci étant également connus pour leurs ornements et décorations en or (même si, en réalité, ils n’ont jamais construit de cité dans ce métal). Quetzalcóatl est d’ailleurs le nom donné, dans le centre du Mexique, à l’une des incarnations du serpent à plumes, qui était une des principales divinités pan-mésoaméricaines. ;

Fisher Tiger libéra tous les hommes-poissons et les humains qui étaient réduits en esclavage par les Dragons Célestes sur la terre de Marie-Joie. Il fut la première personne à les défier. C’est peut-être l’équivalent de Spartacus, esclave et gladiateur devenant le principal chef des révoltés lors de la Troisième Guerre servile en Italie entre 73 et 71 av. J.-C. S’il sert de référence aux anti-esclavagistes en tant que chef des esclaves révoltés, il est en revanche quasi ignoré des révolutionnaires en tant que chef des opprimés, car la « libération par la violence » qu’il symbolise en fait un personnage trop extrême à leurs yeux. ;

Megalo, le requin géant de compagnie de la princesse Shirahoshi, doit son nom à une espèce éteinte de requin qui a existé durant le Cénozoïque (de 28 à 1,5 millions d’années) et est considérée comme l’un des plus grands et plus puissants prédateurs dans l’histoire des vertébrés : le Mégalodon. ;

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

11) Attaques des persos :

Nouvelle catégorie recensant les références des techniques des personnages, classés par type de fruit du démon.

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

12) Divers :

Foxy semble être visuellement inspiré de la mascotte de céréales pour enfants « Chocula Count« , avec sa conception globale très similaire, ainsi que son nez et ses cheveux en particulier et son air idiot. ;

– Les noms de l’inséparable duo de criminels Abdullah et Jeet font référence à des stars du catch, respectivement à « Abdullah the Butcher » (qui a lui aussi une triple cicatrice sur le front) et à « Tiger Jeet Singh« . Lorsqu’Oda était à l’école primaire, le catch professionnel a explosé au Japon, et ces deux-là jouaient les méchants. ;

Jora, utilisatrice du Fruit de l’Art, utilise des styles artistiques inspirés de Pablo Picasso, Salvador Dali ou encore Edward Munch (comme la transformation de Brook venant du célèbre tableau « Le Cri« ). ;

Lao G, une des 4 stars du Colisée, est peut-être tiré de Tokijirou Kaizou, le personnage principal du manga Cyborg Grandpa G. Un jour, cet homme de 70 ans a décidé d’améliorer son corps pour être un cyborg et veut devenir le meilleur fermier du monde. Sa famille fut aussi déconcertée que le public. Ils sont tous deux des vieillards badass avec une certaine obsession pour la lettre G (à prononcer à l’anglaise, « dji », comme « jii », qui veut dire « grand-père » en japonais).

– Les noms des Sirènes Quintuplées viennent des chiffres 1 (Ichi pour Ichika), 2 (Ni pour Nika), 3 (Sin pour Sinka), 4 (Yon pour Yonka), 5 (Go mais son nom est Yonka 2 au lieu de Goka). ;

Buffalo, qui se sert de son pouvoir (Guru Guru no Mi, ou Fruit du tournis) pour créer des hélices sur son corps et voler comme un tiltrotor, doit peut-être son nom au F2A Brewster Buffalo, le premier avion de chasseur monoplan de la marine des États-Unis. Très inférieur à ses principaux contemporains, il fut toutefois utilisé au début de la Seconde Guerre mondiale faute de machines plus performantes et connut, pour les mêmes raisons, un certain succès à l’exportation. Le projet fut retenu parmi trois autres lors d’un appel d’offre de l’US Navy de 1935 pour trouver un avion devant dépasser les 300 mph (482 km/h). ;

– Les références à la musique sont plus ou moins évidentes dans One Piece : si le titre du chapitre 572 s’intitule « The Time they are A-Changin » comme la chanson de Bob Dylan de 1964, on est en revanche moins sûrs que le titre du chapitre 39 (et du tome 5) « Pour qui sonne le glas » soit un hommage à la chanson de Metallica « For Whom The Bell Tolls » (1984).
Dans les épisodes 517 et 519, Brook chante aussi une chanson intitulée « Bone to be wild« , jeu de mots entre « bone » (= « os » en anglais) et « Born to be wild«  (1968), le morceau qui rendit célèbre le groupe de rock Steppenwolf.
Notons enfin que Brook est surnommé king of soul. ;

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

.

.

.

.

.

II) Les lieux :

Les endroits que visitent nos amis de l’Équipage au chapeau de Paille ne sont pas choisi au hasard : ils contiennent eux aussi des références plus ou moins cachées. Découvrons-les ensemble ! o/

.

Île de Dawn :

– L’Île de Dawn doit son nom à Romance Dawn, deux histoires écrites par Oda qui ont servi de prototype à One Piece. C’est l’île de naissance de Luffy et là où il a grandi, ce qui est cohérent, puisque Romance Dawn est là où Luffy a été techniquement créé. ;

– Le royaume de Goa, contrôle toute l’Île de Dawn, à East Blue. Il a sûrement pour inspiration Tallo’, devenu Gowa (ou Goa), un état princier indonésien et ancien royaume. La royauté semblait y très importante, puisqu’il y a eu trois dynasties depuis sa fondation au début du XIVème siècle (la troisième, toujours en cours, compte 37 rois qui se sont succédés). Le neuvième roi a construit une forteresse pour installer son palais (rapport avec le palais isolé du reste de la ville dans One Piece, ainsi que le mur séparant Goa du Grey Terminal). ;

– Le Grey Terminal , une sorte de décharge publique géante, zone de non-droit qui abrite toutes sortes de rebuts de la société, est inspiré de Smokey Mountain, un célèbre bidonville de Manille, capitale des Philippines. Smokey Mountain a fonctionné pendant plus de 40 ans, constitué de plus de deux millions de tonnes de déchets. Les substances inflammables dues à la décomposition des déchets ont conduit à de nombreux incendies qui provoquèrent beaucoup de victimes. La zone a été officiellement fermée en 1995. Le site a été transformé en logements sociaux pour les populations pauvres vivant autour de la décharge, dont les bidonvilles ont été supprimés. 30 000 personnes vivaient de la récupération dans les déchets des sites d’enfouissement. ;

– Le village de Fuchsia et le royaume de Goa sont inspirés des mots japonais « fuusha goya » qui veulent dire « moulin à vent », une installation très courante aux alentours de Fuchsia. ;

.

.

Baratie :

– Le nom de ce restaurant de haute mer vient du nom du restaurant où Oda a travaillé à temps partiel : « Baratei » (蔷薇 亭 Bara-tei, qui signifie littéralement « Rose Arbor » en anglais, soit quelque chose comme « Tonnelle rose » en VF). ;

– L’apparence du restaurant est en revanche basé sur le Bonsaï River Cruise (ou Saigon Diner Cruise), un bateau proposant des repas l’après-midi ou le soir, pendant une croisière le long de la rivièr ;e Saigon, à Hô-Chi-Minh-Ville (anciennement Saïgon), au sud du Vietnam. La nuit, des néons lui donnent l’air d’un gros poisson. ;

.

Cocoyashi :

– Le bâtiment d’Arlong Park ressemble au temple bouddhiste Hōryū-ji (situé à Ikaruga, ville de la préfecture de Nara au Japon) et plus précisément à sa pagode à 5 niveaux. Le bâtiment date de la période Asuka (VIe siècle – 710) et est considéré, avec le bâtiment principal (kon-dō) et la porte centrale, comme les plus anciennes constructions en bois du monde. ;

.

Loguetown :

– Le nom de la ville est dérivé des terminaisons des mots « prologue » et « épilogue« , les parties d’un livre qui expliquent ce qui se passe avant et après l’histoire sans être directement liées à l’intrigue. Cette ville est également connue sous le nom de « la ville du début et de la fin » (ou « la ville où tout commence et tout se termine »), car Gol D. Roger naquit et mourut sur cette île, et c’est ici que s’est répandue la grande vague de piraterie et qu’a commencé la quête du One Piece.
– Depuis l’échafaud où Roger fut exécuté, on peut voir 3 choses (image 1 ; image 2) : les bâtiments avec des arches à leur pied, un gros dôme et une tour (en haut à gauche). Les bâtiments sont semblables à ceux autour de la piazza della Signoria, le dôme à celui de la cathédrale Santa Maria del Fiore, et la tour celle du Palazzo Vecchio (image comparative 1 ; tableau de la place). La piazza della Signoria est l’une des deux plus importantes places touristiques de Florence (Toscane, Italie).

.

Le cap des jumeaux :

– L’endroit est inspiré de Thacher Island (Massachusetts, USA) et ses deux phares jumeaux, afin d’être sûr qu’il y en ait toujours un qui fonctionne. L’île doit son nom à un naufrage tragique en 1635, d’un navire anglais allant à Marblehead (Massachusetts) en provenance d’Ipswich (Angleterre). Anthony Thacher et sa femme furent les seuls survivants à échouer sur l’île en question. Ils perdirent les quatre enfants de Thacher d’un précédent mariage, ainsi que son cousin, la femme de ce dernier et leurs six enfants. ;

.

Whiskey Peak :

– Les maisons de l’île, parallélépipédiques et très simples (une porte et deux petites fenêtres carrées), sont calquées sur le Pueblo de Taos, un ensemble d’habitations empilées et de centres cérémoniels en adobe (briques d’argile), remarquablement représentatif de la culture des Indiens Pueblos de l’Arizona et du Nouveau-Mexique. Il se trouve à environ 110 km au nord de Santa Fe (Nouveau-Mexique). Le territoire autour du pueblo est une Réserve indienne. Le Pueblo de Taos, occupé et entretenu par chaque génération depuis 800 ans, est classé par les Nations unies depuis 1992 comme un site historique mondial. ;

.

Little Garden :

– L’île entière est inspirée de la trilogie Jurassic Park (plutôt les films 2 et 3, car les dinosaures y vivent en liberté), à moins que ce ne soit plutôt Le Monde Perdu de Sir Arthur Conan Doyle, publié en 1912. C’est le récit d’une expédition sur un haut-plateau peuplé de créatures préhistoriques. Le livre reflète l’engouement populaire pour les dinosaures durant les premières années du XXe siècle. ;

.

Île de Drum :

– Le château de Drum a été inspiré par le château de Neuschwanstein, le plus célèbre d’Allemagne, situé près de Füssen dans l’Allgäu. Le roi Louis II de Bavière l’a fait construire au XIXe siècle. Les deux châteaux sont également placés au sommet d’un éperon rocheux, haut de 5000 mètres pour celui de Drum et… 200 m pour l’allemand. ;

.

.

Alabasta (Sandy Island) :

– Tout le royaume ressemble à l’Egypte (ancienne ou actuelle) : l’architecture des bâtiments (des bâtiments bariolés avec des toits plats, des dômes, des tours…), les tenues vestimentaires, le casino qui ressemble à une pyramide, le palais royal, le roi semblable à un pharaon, l’environnement désertique, le commerce (Nanohana est une vile portuaire), les animaux (chameaux, crocodiles, hérons…), le fleuve qui traverse le royaume (rivière Sandora / Nil), etc.
La ville de Nanohana (image ci-dessous) ressemble particulièrement au Caire, la capitale égyptienne :

nanohana

– Le nom « Alabasta » provient sûrement de « alabaster« , le mot anglais pour l’albâtre, un type de pierre blanche utilisé en taille de pierre et en sculpture. Il en existe deux formes bien distinctes : l’albâtre calcaire et l’albâtre gypseux. Leur faculté de prendre un beau poli (comme le marbre) les ont inclus dans les marbres antiques jusqu’à la chute de l’Empire romain. Cela vient du fait que le royaume est très ancien (la capitale Alubarna a été construite il y a environ 4000 ans), donc avec un fort lien avec l’Histoire.

– La capitale Alubarna ressemble à s’y méprendre à Agrabah, la ville fictive moyen-orientale dans le film Disney Aladdin. On y voit un FAT palais surplombant une ville constituée de petites maisons simples, avec une entrée au milieu desservie par un grand escalier.
Agrabah est elle-même inspirée du Taj Mahal, le fameux mausolée de marbre blanc situé à Agra (Inde), ainsi que de la ville de Bagdad (Irak). Le Taj Mahal a 3 dômes alignés, comme le palais d’Alubarna, même si ceux de ce dernier sont globalement similaires en taille, alors que le dôme central du premier est bien plus gros que les 2 autres. ;

– Le casino pyramidal Rain Dinners (faisant aussi office de QG secret pour Baroque Works) ressemble au Luxor Las Vegas, un hôtel-casino 5 étoiles du Strip de Las Vegas qui a ouvert en 1993. Construit sur le thème de l’Égypte antique, l’hôtel doit son nom à la ville de Louxor. La partie principale est une pyramide de 106 mètres de haut (en comparaison, la Pyramide de Khéops mesure 137 m) et l’entrée se fait à travers une immense reproduction du Sphinx de Gizeh. Le décor comporte d’autres éléments rappelant l’Égypte, notamment des obélisques et des statues de dieux. ;

.

.

Jaya :

– Le nom de l’île peut être une référence à l’île indonésienne de Java, ou de la province indonésienne de Papouasie occidentale (autrefois nommée Irian Jaya). ;

– La péninsule de Doberai, à l’extrémité nord-ouest de l’île de Nouvelle-Guinée, est également connue sous le nom de Vogelkop, « tête d’oiseau » en néerlandais (+ et Bird’s Head Peninsula en anglais), car elle a une forme ressemblant (vaguement) à celle de la tête d’un oiseau, comme les South Birds de Jaya. ;

– La capitale de l’Indonésie, Jakarta, doit l’origine de son nom au mot sanscrit « Jayakarta » qui signifie « Acte Victorieux ». Jaya, vu sa jungle tropicale et sa faune, est peut-être alors en partie basée sur l’Indonésie. ;

(-> lien vers la catégorie complète)

.

.

.

Quelques liens de références que j’ai utilisé :
http://opforum.net/threads/one-piece-and-real-world-myths.8493/
http://opforum.net/threads/one-piece-and-real-world-landscapes.5708/
http://www.volonte-d.com/forum/viewtopic.php?f=28&t=951&sid=00a2226ca9f2c1f88848463f86cd5551
http://fr.onepiece.wikia.com/wiki/One_Piece_Encyclop%C3%A9die
http://onepiece.wikia.com/wiki/Main_Page
http://orojackson.com/threads/odas-inspiration-for-various-one-piece-elements.1425/page-6
http://opforum.net/threads/one-piece-and-real-world-landscapes.5708/
http://mangastream.com/blog/28#comment-1223482755

.

Ce blog n’est pas fini (je viens juste de lire le tome 98) et ne le sera probablement jamais, mais je rajouterai des éléments au fur et à mesure de mes découvertes et de la progression de l’histoire (je ne lis pas les scans, seulement les mangas papier).

C’est plus un dictionnaire qu’un véritable article. Je suis conscient que personne ne lira tout d’un coup (à moins qu’il ne s’emmerde vraiment beaucoup) ; Ça se lit par petites touches, ou en cas de doute sur tel ou tel truc. Néanmoins, je suis fier de cet article. Je ne sais pas si c’est mon « chef d’œuvre », mais c’est l’un des projets qui me tenait le plus à cœur, et sûrement le truc le plus long que j’ai jamais écrit (21 500 mots du 1er coup, quand même ; + de 125 000 mots ajd).

« L’oeuvre d’une vie ne se bâtit pas en un jour ! » o/

[dernière update : 31/07/2021]

.

N’hésitez pas à proposer en commentaire des références qui ne sont pas déjà présentes, et de partager ce blog avec vos petits amis fans de One Piece ! c:

.

(Lien de mon compte uTip, si vous voulez me faire un petit don)

Egalement petite pub personnelle :

https://djonepiece300.wordpress.com/2021/04/05/je-suis-correcteur/

34 réflexions au sujet de « Toutes les références culturelles dans One Piece (personnages et lieux) »

  1. Sonni Vladan

    Salut, excellent article ça fait longtemps que je cherchais quelque chose de la sorte !

    N’oublie pas de rajouter le parallèles entre Totland et les Etats-Unis 😉

    Ton blog est excellent, j’adore son contenu, malheureusement ce n’est pas toujours très propre et agréable à lire.
    Je suis informaticien et développeur web amateur, si tu le souhaites, je peux t’aider afin de mieux structurer ton blog, ou encore mieux, en faire un véritable site, plus propre, plus personnalisé.

    Voilà, n’hésite pas à me recontacter si tu le souhaites et merci pour ton contenu

    J'aime

    Répondre
    1. DJOnePiece300 Auteur de l’article

      Je ne suis arrivé qu’au début de l’arc Zo ^^’ (faut que j’achète le tome 82).

      Quant au blog… tu parles de cet article ou du site en général ?
      Pour l’article, c’est normal qu’il soit un peu brouillon, vu sa taille et toutes les catégories x)
      Pour le site, je l’avais juste configuré vite fait… Il faudrait peut-être que je regarde comment je pourrais l’améliorer. Je suis moi-même sur le point de finir mon BTS SN Informatique et réseau, donc je sais un peu me débrouiller quand même avec ce genre de truc x) Mais merci pour ton aide ^^

      J'aime

      Répondre
      1. Sonni Vladan

        Oh d’accord, eh bien enjoy pour la suite !

        Je parlais de l’article seulement, je vois que le site est en développement, mais tout son contenu se lit facilement et ça fait plaisir 🙂
        En tout cas, en étant passé pour lire ton commentaire et j’ai relu l’article, j’adore vraiment, c’est très qualitatif.

        Bonne continuation !

        J'aime

        Répondre
  2. Carmen

    OK OK JE….
    WOW.
    PUTAIN.
    J’vais être honnête avec toi, j’ai pas lu l’article en entier. Une bonne partie cependant, et la page est désormais dans mes favoris pour plus tard.
    Le temps que ça a dû te demander, c’est extraordinaire que t’aies répertorié autant de trucs, damn ! Stylé !!!
    Tu as su réveiller mon admiration sans bornes pour Oda haha. Il est incroyable ce type.
    Si je suis arrivé sur ton blog, c’est parce que je me posais une question ; est-ce que tu penses que le nom de Burgess puisse être une référence à l’auteur de L’Orange Mécanique ? En plus, ça suggère peut-être ce qui arriverait à Burgess dans la suite de l’histoire ?
    Voilà le lien de la page wikipédia, si jamais tu connais pas déjà https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Orange_m%C3%A9canique
    Encore bravo pour cet article ultra-complet !!!

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. DJOnePiece300 Auteur de l’article

      Haha, merci beaucoup ! 😀
      Ça m’a pris des mois pour compiler tout ça, et il y a encore beaucoup à faire ! ^^
      Je n’ai pas vu Orange Mécanique, mais d’après ce que j’ai lu et de ce que je connais du film, Burgess a juste comme point commun avec le type d’être ultra-violent. Et connaissais Oda et sa passion pour les passés tragiques, ça serait plutôt là que dans l’avenir qu’il faudrait chercher. Mais même de ce côté, je pense pas qu’il soit devenu comme ça suite à un lavage de cerveau/l’aggression de sa (théorique) femme. Il a juste rejoint Barbe Noire parce qu’il avait l’air balèze, qu’il était méchant, et qu’il partageait sa vision de la destinée et des rêves.

      J'aime

      Répondre
  3. Gold D Melvyn

    Coucou, tu pourrais intégrer à ton étude que One Piece s’inspire aussi du voyage de Magellan, compte tenu, que l’aventure reprend l’idée du tour du monde, l’entrée de la route de tous les périls représenterais le détroit de Magellan et la vue des reflets des « geants dans le ciel (les habitants de Skypiea se rapporte au mythe des géants patagoniens 🙂
    Sinon c’est une très bonne analyse 🙂

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  4. UnPandaQuiAimePasLesBambous

    Juste génial, tu as vraiment du faire un taf de fou, je met directe ce blog en favoris. Bravo encore, ça fait plaisir de voir des passionné comme toi, j’ai pas encore tout lut mais c’est bien dans mes intentions. Merci pour ce super blog ^^

    J'aime

    Répondre
  5. Ping : Les grandes mystères de One Piece – Théories, suppositions et tentatives de réponses | DJOnePiece300

  6. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 1) Pirates réels | DJOnePiece300

  7. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 2) Personnages réels contemporains | DJOnePiece300

  8. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 3) Films Disney | DJOnePiece300

  9. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 4) Films, dessins animés et séries | DJOnePiece300

  10. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 5) Personnages mythologiques | DJOnePiece300

  11. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 6) Personnages historiques | DJOnePiece300

  12. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 7) Littérature | DJOnePiece300

  13. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 8) Jeux vidéo | DJOnePiece300

  14. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 9) Le Japon | DJOnePiece300

  15. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 10) L’Histoire | DJOnePiece300

  16. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 11) Les noms des attaques | DJOnePiece300

  17. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 12) Divers | DJOnePiece300

  18. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 13) Géographie et lieux (fin) | DJOnePiece300

  19. Ping : Critique de One Piece: une œuvre sur le déclin – Promenades Japonaises

  20. Promenades Japonaises

    Travail de compilation digne des archivistes des temps anciens ! Big up à toi.

    Si je peux me permettre d’apporter ma (petite) pierre à l’édifice, je pense que le personnage de Don Charlos est inspiré du personnage historique de Charles d’Autriche/Don Carlos, princes des Asturies et fils de Philippe II d’Espagne. Il a été infant d’Espagne (héritier de la couronne) au XVIème siècle et était le fruit d’une succession de mariages consanguins, dans la plus pure tradition habsbourgeoise, qui l’ont manifestement rendu complètement fou. Il se distinguait particulièrement par ses penchants pour la cruauté et la violence.

    Don Charlos le dragon céleste, outre le nom, colle parfaitement au personnage je trouve.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Promenades Japonaises

      Et j’oubliais, mais pour le personnage de Silver Rayleigh, Lord John W. Rayleigh est pertinent, mais le personnage de Walter Raleigh, officier et explorateur anglais paraît encore plus indiqué. En plus, fait troublant, c’est l’un de ses officiers qui fonde le royaume de Bélize… dans une mangrove.

      J'aime

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s