Toutes les références culturelles dans One Piece – 4) Films, dessins animés et séries

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 4.)

.

Mais ça ne se limite pas à Disney ! D’autres films/dessins animés/séries ont servi de base à des personnages :

Franky (2 ans avant), outre la ressemblance qu’on vient de voir avec le look de Jim Carrey dans Ace Ventura, a également un lien avec Popeye, pour ses avants-bras hypertrophiés et ornés d’un symbole (ancre / étoile), et l’utilisation d’un aliment pour augmenter considérablement sa force (épinard / cola). ;

Luffy doit peut-être son style à Teng-Teng, héros du nanar philippin de 1986 « Captain Barbell« . C’est un jeune garçon pauvre et maigrichon (en Tagalog, « Teng-Teng » est le nom donné à la nervure centrale d’une feuille de cocotier, utilisée aux Philippines pour faire des poils de balais : notre héros est tellement mince qu’on l’a surnommé ainsi). Orphelin, constamment rudoyé par plus fort que lui, Teng-Teng gagne péniblement sa vie en récoltant des objets jetés dans les rues qu’il revend dans une décharge, tout en rêvant de conquérir le cœur de la belle Rosemarie, qu’il croise de temps à autre. Malgré sa pauvreté extrême, Teng-Teng a le cœur sur la main et n’hésite pas à faire l’aumône à plus faible et plus pauvre que lui. Un jour, sa générosité lui gagne l’amitié d’un curieux personnage qui lui transmet des pouvoirs et lui offre des haltères magiques. Désormais, si Teng-Teng soulève ses haltères de la main gauche en criant « CAPTAIN BARBELL !!!« , il se transforme en super-héros en costume moche ayant les mêmes pouvoirs que Superman (vol, super-force, invulnérabilité…).
En parallèle, on a Luffy, maigre comme un clou mais gentil, qui aide tout le temps les gens avec leurs problèmes (surtout si ça implique de se bastonner), qui a grandi dans le Grey Terminal (une décharge publique géante) avec Sabo et Ace, qui n’avait droit qu’à un bol de riz par jour par Dadan (il devait gagner sa croûte par lui-même), qui se faisait globalement victimiser par les pirates et les animaux du coin (loups, crocodiles, vautours, serpents, peut-être aussi des tigres et ours), et qui a mangé (par erreur) le fruit du démon Gomu Gomu no Mi rapporté par Shanks d’un de ses voyages. Étranges coïncidences, s’pas ?… ;

– L’apparence de Sugar, et notamment la manière dont elle mange les raisins avec ses doigts semblent être un clin d’œil au film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, une comédie romantique sortie en 2001. ;

– Le capitaine Kuro partage avec Freddie Krueger, le célèbre tueur en série d’enfants de la série de films d’horreur de type slasher Les Griffes de la nuit (1er opus sorti en 1984), son mépris de la vie humaine, son sadisme, sa grande intelligence et surtout ses longues griffes en métal qu’il utilise pour attaquer ses victimes.
Dans One Piece: Green, des dessins préparatoires au design de Nightmare Luffy ont été révélés : l’un d’entre eux était un Luffy  »poli et sérieux » avec des lunettes, tandis qu’un autre ressemblait quelque peu à Freddy Krueger, avec un pull rayé, un chapeau et des yeux cerclés de noir. Aucun des deux n’était aussi musclé que la version finale. ;

– Sur l’archipel Sabaody, la gérante du Bar de l’Arnaque Shakky a la même coiffure, la même façon de tenir sa cigarette (bras droit plié, doigts relâchés, cigarette entre l’index et le majeur, parfois avec le menton appuyé sur sa paume), et peut-être aussi la même « sensualité » (elle a un petit côté femme fatale) que Mia Wallace dans Pulp Fiction, sorti en 1994. Ce personnage est considéré comme l’un des rôles féminins de film les plus emblématiques des années 90. ;

– Le samouraï Kanjuro porte le même nom que le personnage principal du film Saya Zamuraï (« Le Samouraï sans épée« , sorti en 2012) : les deux personnages sont des samouraïs, ne possèdent pas d’épée et sont capturés, puis emprisonnés (et se ridiculisent). ;

– Le nom du boxeur Ideo et ses épaules anormalement hautes sont inspirés du mécha de la série animée Space Runaway Ideon, de genre  »Super Robot ». Yoshiyuki Tomino a travaillé sur ce projet directement après son chef d’oeuvre Mobile Suit Gundam, et elle fut diffusée en 1980-1981. Comme pour sa série sœur, la série devait avoir 43 épisodes, mais elle fut retirée après 39. Les 4 derniers épisodes ont été intégrés au film Be Invoked. En raison de sa fin angoissante et bizarre, il est souvent cité comme source d’inspiration pour Neon Genesis Evangelion. ;

– Il est possible que le nom de Hody Jones vienne aussi en partie de Jaws (littéralement « Mâchoires », le titre anglais du film « Les Dents de la Mer« ) , car la prononciation japonaise pour « Jones » (Jōnzu) et « Jaws » (Jōzu) est quasiment la même. Cette idée est renforcée par le fait que le requin du film soit un grand requin blanc, comme Hody. ;

– L’apparence et le comportement du Capitaine Corsaire Bartholomew Kuma (et des Pacifistas en général) semblent être une référence à l’acteur Arnold Schwarzenegger dans son rôle du Terminator dans la franchise du même nom, du fait de sa nature de cyborg : désormais sans émotions, il est utilisé comme machine de guerre. Il ne parle que très peu, d’une voix monocorde, et a la même mâchoire carrée que celle de l’acteur. De plus, l’interface de combat des Pacifistas ressemble à celle des Terminators : blanc sur fond rouge.
La scène où Crocodile se fait tirer dessus à Impel Down et « rebouche les trous » de son corps (dont sa tête) ensuite est probablement lié au passage du film Terminator 2 (1991) où le T-1000 se fait plomber par le fusil du T-800, puis s’auto-répare, grâce à son corps en métal liquide.
Troisième référence à la série : à la fin du combat entre Franky et Señor Pink, après s’être pris son attaque ultime Baby Buster (un suplex depuis le haut d’une tour), Franky survit, mais son visage est endommagé, laissant apparaître un oeil rouge mécanique à la T-800. ;

Kingdew, le commandant de la 11ème division de Barbe Blanche, ressemble beaucoup à Musclor (He-Man en VO), héros de la franchise Les Maîtres de l’univers. Ils sont torse nu, musclés, ont la peau bronzée, les cheveux blonds jusqu’aux épaules avec une frange et le menton bien marqué. ;

– L’apparence du Gorille Mink Black Back ressemble étrangement à celle de Jules Winnfield, interprété par Samuel L. Jackson dans le film Pulp Fiction. ;

– Les différents Trains des Mers (en réalité, surtout le Puffing Tom, car on ne voit le Puffing Ice que sur un dessin, et le Rocket Man était un prototype bien trop dangereux), permettant de relier différentes îles à l’aide de rails flottants, rappellent celui du film « Le voyage de Chihiro » (2001) lorsque la fillette partait voir Zeniba (la sœur jumelle de la sorcière Yubaba). ;

– Le moment où Rossinante part sans regarder un hôpital auquel il vient de mettre le feu (car les médecins, peureux et superstitieux, refusent de tenter de soigner le jeune Law de la maladie mortelle qu’il a contracté dans sa ville, le saturnisme, car ils pensaient que c’était contagieux) fait beaucoup penser à la scène dans le film The Dark Knight, où le Joker sort de l’hôpital général de Gotham, habillé en infirmière, et met ses menaces à exécution en faisant exploser le bâtiment (il avait annoncé qu’il ferait exploser un hôpital si Coleman Reese, un auditeur qui voulait révéler la véritable identité de Batman, n’était pas mort dans les 60 minutes). ;

– Quand Luffy mange une des carottes de la Mink Carrot, celle-ci est furieuse et lui saute à la gorge pour le mordre férocement (début et fin). C’est une référence au lapin tueur, monstre de Caerbannog (ou lapin vorpal), dans une des scènes de l’hilarant film Monty Python : Sacré Graal ! sorti en 1975, comédie ayant pour thème la légende d’Arthur, des Chevaliers de la Table ronde et de la quête du Graal, repris avec l’humour anglais absurde des Monty Python. ;

Rossinante a un tatouage sous son œil droit qui ressemble aux cils inférieurs noirs d’Alex dans le film Orange Mécanique (1971). ;

– La « roulette » de Big Mom (qu’on voit à la 10ème page du chapitre 830), qu’elle utilise quand un de ses alliés veut la quitter, permet de choisir la sentence à exécuter : bras coupé, jambe coupée, tête coupée ou vie sauve. Cela m’a rappelé la condamnation laissée au hasard par une roue dans Mad Max 3Bash the deal, face the wheel », soit « Viole l’accord, affronte la roue »), utilisée avec les combats à mort en arène pour régler les conflits et éviter que cette tentative de reconstruction de la civilisation ne soit détruite. Ainsi, Max affronte la roue qui le condamne au Goulag. Attaché, dos à la direction choisie, sur un cheval guidé par une bouteille d’eau attachée au bout d’une canne, il s’enfonce dans le désert. ;

– Quand Big Mom est agrippée à la tour d’une maison de sa ville et rugit de colère pour avoir un croquembouche (page 9 du chapitre 829), c’est vraisemblablement un clin d’œil à l’iconique scène de fin de King Kong (1933) où le gorille géant escalade un gratte-ciel jusqu’à son sommet et est attaqué par des avions. ;

– Dans le film Strong World, la scène où Scarlet (un imposant gorille rouge pervers de l’Équipage du Lion d’Or) enlève Robin et grimpe jusqu’au sommet d’une tour avec elle fait aussi hommage à King Kong… même si le gorille ne chute pas à côté de la tour, mais à travers (propulsé par le ‘’Diable Jambe: Concassé’’ d’un Sanji enragé). ;

– L’apparence de Charlotte Perospero ressemble globalement à celle de Willy Wonka, le fabricant de chocolat et sucreries du film Charlie et la Chocolaterie (2005), par rapport à son grand chapeau, son long manteau, ou encore le long sucre d’orge à l’apparence de canne. Ils ont tous les deux une grande affinité avec les bonbons, et peuvent en créer de toutes sortes. ;

Fukuro du CP9 a une bouche comme une fermeture éclair, ce qui rappelle une scène dans le film Le Voyage de Chihiro (Spirited Away en anglais) où une sorcière ferme la bouche de Sen (la jeune héroïne) comme une fermeture éclair pour l’empêcher de trop parler (Fukuro a d’ailleurs lui aussi ce défaut). ;

– « Monster Gun » Vito est le conseiller de l’Équipage du Fire Tank. Vito est aussi le prénom de Vito Corleone, un parrain de la mafia italo-américaine apparaissant dans le roman Le Parrain de Mario Puzo, ainsi que dans les films Le Parrain et Le Parrain 2. ;

– Quant à son boss, Capone Bege, deux références au Parrain ont été données au chapitre 857 : un cheval décapité, et la phrase : ‘’Gang va proposer une offre à Luffy qu’il ne pourra pas refuser’’. Il s’agit d’une scène au début du film, illustrant la façon violente dont la mafia règle les affaires avec ses concurrents.
Dans le film, Johnny Fontane, filleul de Don Corleone, vient voir son « parrain » pour un service : obtenir un rôle pour lequel il serait parfait, mais que le producteur Jack Woltz lui refuse en raison de désaccords et du comportement déplacé de Johnny Fontane envers une jeune actrice débutante. Le Don rassure Johnny et décide de faire au producteur « une offre qu’il ne pourra pas refuser ». Le soir même, le ‘’consigliere’’ (= conseiller) de la famille, Tom Hagen, se rend à Hollywood pour persuader le producteur de choisir Johnny Fontane dans le film. Woltz l’accueille à dîner dans sa propriété lorsqu’il apprend que Tom Hagen travaille pour Don Vito Corleone. Il présente à son invité le cheval de course qu’il vient d’acquérir, Khartoum, qu’il a payé 600 000 dollars. Au cours du dîner, il annonce son refus d’engager Johny Fontane comme acteur principal de son futur film. Au petit matin, il se réveille et découvre avec horreur la tête décapitée de Khartoum dans son lit, baigné de sang. (cheval ; offre) ;

– Les différentes couleurs et les compétences offensives des Germa 66 peuvent être un clin d’œil aux Power Rangers qui se servent également de la technologie pour se battre. Les couleurs représentées dans la série sont le rouge (Ichiji/chef, le plus puissant du groupe), le bleu (Niji), le jaune (Judge) et deux autres parmi le vert (Yonji), le noir (Sanji), le rose (Reiju/fille du groupe) et le blanc. ;

– Le chocolat que Soran (une esclave à Tequila Wolf) reçoit dans l’épisode 455 ressemble beaucoup à une barre de chocolat Wonka du film Charlie et la chocolaterie (2005), avec un W blanc sur un fond rouge foncé. Oui, je sais que c’est basé sur un livre, mais on voit pas à quoi ressemble la barre dans le livre. ;

– Le gang de l’archipel des Sabondy, les Rosy Life Riders, anciennement les Exocets Riders, doivent probablement leur nom originel au film américain Easy Rider (1969) avec Peter Fonda. Ce road movie raconte le voyage de deux jeunes motards, Wyatt et Billy, qui, après avoir vendu une grosse quantité de drogue, décident de quitter Los Angeles et d’aller participer à la célébration du carnaval de La Nouvelle-Orléans avec l’argent gagné. Le film est devenu un emblème de la génération hippie des années 1960-1970, car les protagonistes découvrent le mode de vie hippie et se confrontent à l’Amérique traditionnelle.
Parallèlement aux choppers du film (type de moto typiquement américain qui se caractérise par une fourche très longue, un pot d’échappement très sonore et une peinture personnalisée), les Exocet Riders montent des poissons volants avec des guidons très hauts qu’ils doivent tenir à bout de bras dans leur siège. Ils portent aussi des vestes en cuir noires, des lunettes de soleil, et ils vivent une vie de hors-la-loi (spécialisés dans le kidnapping), comme les motards du film. ;

– Le pouvoir d’Inazuma est peut-être à relier à Edward aux mains d’argent (1990), dont le personnage éponyme, créé par un inventeur mais resté inachevé, a de longs ciseaux à la place des mains. Cependant, Inazuma peut changer quand ça lui chante et ses ciseaux sont ‘’classiques’’ (avec 2 lames), tandis qu’Edward galère vraiment à vivre normalement avec ses mimines dont chaque doigt est une longue lame pointue.
On peut aussi noter que le révolutionnaire a une cicatrice en forme d’éclair du front à la joue droite en passant par l’œil, un peu comme le jeune homme artificiel qui a le visage constellé de cicatrices (causées par une utilisation maladroite de ses ciseaux). ;

– Le commodore de la Marine Pudding Pudding a été modelé d’après Purin Purin-chan du spectacle de marionnettes « Tales of Purin Purin » (Purin Purin Monogatari), diffusé entre 1979 et 1982. Oda a confirmé dans un SBS la similarité entre les deux personnages (sa grande soeur aimait le spectacle), bien qu’il ne se souvenait que de son nom et de sa coiffure. ;

Shura ressemble à Donald Curtis, l’antagoniste principal du film d’animation Porco Rosso (1992). C’est un aviateur américain ayant plusieurs trophées à son actif, engagé par une coalition de pirates afin de se débarrasser de Porco Rosso, qui les empêche de piller tranquillement. Curtis est le seul (possiblement) capable de le surpasser. ;

Oimo et Kashii ressemblent physiquement, vestimentairement et plus ou moins mentalement à Tjure et Snorre, deux Vikings de l’équipage d’Halvar qui se querellent sans cesse à propos de qqch. ‘’Vic le Viking’’ (小さなバイキング, Chîsana baikingu Bikke) est une série télévisée d’animation en production autrichienne-allemande-japonaise en 78 épisodes de 22 minutes, créée par Runer Jonsson d’après son roman Vicke Viking, et produite à la télévision japonaise entre 1974 et 1975, puis au Canada (1976-) et en France (1979-). (COMMENT j’aurais pu trouver ça sans Internet, putain ?…) ;

– Le trio Hamburg-Foxy-Porche ressemble au  »Doronbo Gang », le trio antagoniste principal de la série Yatterman et le groupe le plus iconique de la franchise Time Bokan. Il est composé de Doronjo, Boyacky et Tonzura. Ils sont dirigés par Dokurobei et leur objectif était de localiser les pièces de la Skull Stone qui a le pouvoir de leur révéler la plus grande source d’or du monde.
Yatterman Fourze (ヤッターマン, Yattāman Foze) est le second anime de la série Time Rider, ainsi que celui qui est (largement) le plus connu de la franchise. 108 épisodes ont été diffusé du 1er janvier 1977 au 27 janvier 1979.

– La forme Kung-Fu Point de Chopper ressemble à Totoro, un personnage de fiction créé par Hayao Miyazaki du studio Ghibli, pour le film Mon voisin Totoro (1988), qui se déroule en 1858. Le film fut un tel succès que le personnage est devenu l’emblème du studio. C’est un esprit légendaire de la forêt ressemblant à un gros ours, sorte de croisement entre un chat et un panda. Il rencontre Mei et sa sœur Satsuki et les aide notamment à faire pousser les graines qu’il leur avait données en échange d’un parapluie un jour de pluie ; il aide également Satsuki à retrouver sa petite sœur qui s’était perdue.
Miyazaki indique qu’il a « plus de 3 000 ans » et qu’il vivait déjà pendant la période Jōmon (13 000 à 400 av. J-C). ;

Saldeath ressemble à Snufkin des Moomins. C’est le meilleur ami de Moomintroll, qui part pour le sud chaque hiver et qui revient au printemps. Snufkin est un aventurier et un vagabond, admiré par ceux qui sont petits et timides. Il porte de vieux vêtements verts et un chapeau à larges bords qu’il a depuis sa naissance. Il vit dans une tente, fume une pipe et joue de l’harmonica, bien qu’il soit montré qu’il joue également de la flûte. Snufkin a également une grande aversion pour les figures d’autorité telles que le Gardien du Parc ainsi que pour les nombreux panneaux de signalisation et barrières qu’il élève, et en tant que tel est souvent considéré comme un anarchiste. Il garde aussi peu de biens terrestres que possible, les considérant comme un fardeau et est plus heureux de garder le souvenir d’une chose que la chose elle-même. (lien). ;

– Le General Franky est assez similaire au Megazord des Power Rangers , dans le sens où ce sont des robots géants surpuissants créés par l’assemblage de plusieurs véhicules. De plus, les deux véhicules de Franky sont une moto aux airs de rhinocéros et un tank à tête de brachiosaure. Cela correspond à pas mal de Zords de différentes séries, comme Mighty Morphin (spé animaux préhistoriques) et Wild Force ou Jungle Fury (spé animaux actuels). ;

– De manière générale, le robot de Franky n’en est pas vraiment un, puisqu’il est piloté de l’intérieur : c’est un mecha. Ainsi, il a comme références possibles toutes sortes de mechas apparus dans les mangas depuis des décennies. Néanmoins, Tetsujin 28-gō (litt. « L’homme de fer numéro 28 »), un manga de Mitsuteru Yokoyama publié de juillet 1956 à mai 1966, est le premier manga de genre mecha mettant en scène un robot géant. Le General Franky a aussi la même pose  »par défaut » que le robot Tetsujin : bien droit, les jambes un peu écartées et les bras éloignés du corps avec les poings fermés.
Il fait partie de la première génération des séries avec un robot, comme Astro, le petit robot d’Osamu Tezuka publié à partir de 1952. Tetsujin 28 est en réalité téléguidé par un jeune adolescent, et il faut attendre 1972 avec Mazinger Z de Gō Nagai pour que les robots géants soient pilotés de l’intérieur (mecha).

– Tant qu’on parle du General Franky, rappelons que son General Shield est similaire au bouclier emblématique de Captain America de Marvel. C’est un bouclier rouge avec une étoile jaune au milieu, tandis que le bouclier du Captain est aussi cerclé de blanc métallique et l’étoile argentée est sur un centre bleu.
Steven « Steve » Rogers, alias Captain America, a été créé par le scénariste Joe Simon et le dessinateur Jack Kirby, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Captain America Comics #1 en décembre 1940. Conçu à l’origine comme une figure patriotique américaine en réaction au régime nazi, le personnage devient actif avant même l’entrée en guerre officielle des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Dès le début de sa publication, il est perçu comme le porte-drapeau des valeurs démocratiques de son pays et comme un défenseur du monde libre contre les totalitarismes, notamment le Troisième Reich.
Depuis les années 1960, Captain America fait partie de l’équipe de super-héros les Vengeurs (Avengers, et ses diverses versions) dont il est devenu au fil des ans l’un des pilier. Il a été classé par le site de référence IGN en 6ème position du « Top 100 Comic Book Heroes of All Time » (2011), n°2 du « Top 50 Avengers » (2012) et n°2 du « Top 25 best Marvel superheroes » (2014). ;

– Selon Oda dans une réponse à un fan, le Spider’s Café est basé sur le café du film Bagdad Cafe (1987), réalisé par Percy Adlon. Les deux établissements sont des restos paumés dans le désert, sont gérés par une femme (puis plusieurs), et ne sont fréquentés que par quelques marginaux (gentils pour le film, mais les assassins de Baroque Works pour le manga). Paula aime la musique et semble s’y exercer seule, tandis que c’est le fils de la tenancière Brenda qui est musicien et fan de Bach. ;

– Le comportement paresseux de Borsalino, alias Kizaru, serait (en quelque sorte) une référence aux personnages principaux du crime du film français Borsalino (1970), avec Alain Delon et Jean-Paul Belmondo. Le film raconte les aventures de deux jeunes voyous qui tentent de devenir les caïds de la pègre marseillaise dans les années 30. ;

– L’insigne du royaume Germa, comme indiqué dans leur salle du trône (image), est probablement une référence à l’insigne de l’organisation terroriste d’inspiration nazie Shocker, de la franchise Kamen Rider (image) : un aigle et un globe terrestre.
Kamen Rider est une franchise de style tokusatsu (et de sous-style ‘’Henshin hero’’, séries avec des héros qui se transforment), axée sur des héros pouvant revêtir des armures entomoïdes et luttant contre des monstres. La première adaptation télévisée, Kamen Rider, date de 1971, et suit le combat du jeune Takeshi Hongo contre Shocker, responsable de son enlèvement et de sa mutation en Kamen Rider. En parallèle, un manga de Shōtarō Ishinomori est publié dans le Weekly Shōnen Magazine. La franchise Kamen Rider est par la suite adaptée en de nombreuses séries d’animations diffusées régulièrement à la télévision japonaise.
Shocker est la première organisation maléfique qui fut formée par le mystérieux Grand Leader. Dans le but de créer les guerriers ultimes, ils sont responsables de la montée des tout premiers Kamen Riders 1 et 2, qui ont fait défection et sont devenus les héros qui amèneront finalement la chute de Shocker. Dans Kamen Rider The First, le nom Shocker est l’acronyme de ‘’Sacred Hegemony Of Cycle Kindred Evolutionary Realm’’, soit ‘’Hégémonie sacrée du royaume évolutionnaire de cycle parenté’’. ;

.

– Références à Mobile Suit Gundam :
>Dans le chapitre 657 (tome 67), Sanji dit à Franky qui vient d’exploser une porte blindée avec son Radical Beam : « That weird body of yours isn’t just for show« , ce qui serait apparemment une réf à la série originale. |
>A Sabondy, après que Luffy ait frappé Saint Charlos, Sainte Shalulia s’exclame sous le choc qu’il « n’a jamais été frappé par son père« , faisant référence à la célèbre scène de la claque dans la tronche où Bright Noah rappelle physiquement son devoir à Amuro Ray quand celui-ci refuse de piloter le Gundam principal. (vidéo originale en bas de la page ; montage humoristique) |
>Kinderella, la femme de Wapol, crie « Universe~!« , comme le cri de guerre de Harry Ord dans Turn A Gundam. |
.
Mobile Suit Gundam, ou simplement Gundam, est une franchise d’animation de science-fiction japonaise créée par Yoshiyuki Tomino et Sunrise qui présente des robots géants (mecha) portant le nom de « Gundam ». La franchise a débuté le 7 avril 1979 avec Mobile Suit Gundam, une série télévisée qui définissait le genre d’anime mecha de type « true robot », c’est-à-dire avec des robots géants ramenés au rang de simples armes de masse au Japon (plutôt que des ‘’super robots’’ gigantesques et surpuissants comme dans Mazinger Z ou Goldorak) dans une volonté de réalisme, aussi bien à travers la narration qu’à travers les éléments technologiques.
Bien que la série originale n’était pas un franc succès (et fut même rabotée de 7 épisodes), les 3 films mais SURTOUT les Gunpla (maquettes et modèles réduits de robots) connurent un immense succès, au point où une suite soit commandée en 1984 : Mobile Suit Zeta Gundam. Afin de ne pas subir l’échec relatif de la première série, Tomino apporte une note plus sombre et dramatique au scénario, ainsi que des personnages plus nuancés, loin de tout manichéisme.
Indiscutablement, Zeta Gundam est un succès très important au Japon, à l’origine de la longévité exceptionnelle de la franchise. Elle comprend aujourd’hui des séries télévisées, des OVA, des films, des mangas, des romans et des jeux vidéo, ainsi que toute une industrie de Gunpla (qui représente 90% du marché des figurines en plastique japonaises). ;

.

– Dans l’épisode 226, une partie hors-série (entre la fin du Davy Back Fight et l’arrivée d’Aokiji) montre le trio Foxy-Hamburg-Porche utilisant un petit sous-marin en forme de crabe propulsé en pédalant, ce qui rappelle beaucoup le genre de machines utilisées par la Team Rocket pour poursuivre indéfiniment Sacha et compagnie dans la série Pokémon (même si c’était dans un sous-marin Magicarpe pour eux). Tout comme pour ces derniers, leur submersible est vite détruit et explose, balancé à terre par un Luffy pensant avoir trouvé un crustacé surdimensionné. ;

– Dans la scène de l’anime (épisode 367) où les membres de l’équipage se combinent (littéralement) avec Franky pour former le ‘’Pirates Docking 6 : « Big Emperor » (incomplet, Robin refusant de participer), Franky crie “Yatte Yaruze !” et le rayon qui relie Franky au membre qui va ‘’s’arrimer’’ est rouge, comme dans Dancougar. Un des rôles les plus iconiques du seiyuu de Franky, Kazuki Yao, est le personnage principal de la série, Shinobu Fujiwara, dont la citation ci-dessus est la phrase fétiche.
Dancougar est un anime de type Super Robot de 1985 qui raconte l’histoire de la Cyber Beast Force (Juusenkitai). La Terre est attaquée par l’Empire Muge, qui s’empare lentement de la Terre pour pouvoir obtenir des informations sur ses ressources et ses stratégies grâce à un traître nommé Shapiro Keats. La dernière ligne de défense de la Terre est la Cyber Beast Force, une escouade de soldats qui utilisent des machines programmées avec l’instinct d’animaux sauvages et qui sont capables de libérer tout le potentiel de cette rage bestiale. Les pilotes de Juusenkitai sont : Shinobu Fujiwara (le chef au sang chaud), Sara Yuuki (la rousse ardente), Masato Shikibu (le p’tit jeune, plaisantin mais intelligent) et Ryou Shiba (le loup solitaire). Finalement, alors que l’histoire avance, leurs machines sont capables de se combiner en un robot géant appelé Dancougar. Ensemble, ils doivent vaincre l’Empire Muge et libérer la Terre.
L’anime est notable pour avoir de gros éléments de Real Robot, bien qu’il s’agisse d’une série de Super Robot – il s’agit soit d’un spectacle Super avec des tendances Real, soit de l’inverse. Exceptionnellement pour un spectacle de mecha, les seiyuu ont également eu la chance de chanter quelques chansons. Après la fin de la série (de 38 épisodes), 4 OAVs ont été publiés, puis une suite en 2007, Dancouga Nova – Super God Beast Armor. ;

– Oda est un grand fan des westerns, et le combat Trafalgar Law vs Doflamingo vs Fujitora a la même mise en scène que le ‘’mexican standoff’’ à la fin du film Le Bon, la Brute et le Truand (1966) réalisé par Sergio Leone. Parmi les plus célèbres westerns de l’histoire du cinéma, il est considéré comme la quintessence du style « western spaghetti », racontant l’histoire de trois as de la gâchette qui, durant la guerre de Sécession, sont à la recherche d’un chargement d’or disparu. ;

– Dans la catégorie ‘’Putain d’impossible à trouver’’ : dans l’épisode 334, de l’arc filler Chasseurs de glace, parmi les dizaines de drapeaux pirates volés à des équipages, on peut voir (à 20min48s) juste à côté de celui des Chapeaux de Paille un pavillon un peu particulier -> le ‘’visage’’ central a sa moitié gauche qui est une tête de mort bleue et sa moitié droite qui est une tête de robot rouge, des clés à molette croisées remplaçant aussi les os.
Cela ressemble à la tête de Kikaider, personnage principale de la franchise japonaise du même nom, créée par Shotaro Ishinomori. Kikaider est en fait l’alter-ego de Jiro, un androïde (à la Astroboy) construit par le docteur Komyoji pour empêcher DARK et le professeur Gill de dominer le monde. Il a un ‘’circuit de conscience’’ spécial appelé GEMINI qui lui permet de faire la distinction entre le bien et le mal, mais il est incomplet. Avec l’aide des enfants du doc (sa fille Mitsuko et son petit frère Masaru), un détective privé, son assistant, ils partent à la recherche du Doc et tentent de réparer le circuit de conscience brisé de Jiro. Le professeur Gill envoie ses serviteurs robotiques pour tenter de les arrêter, mais Jiro est en mesure de se changer en le puissant Kikaider pour les battre.
La série est à l’origine une série de tokusatsu live-action (à la Power Rangers), diffusée pour la première fois en juillet 1972, dont les épisodes sortaient parallèlement au manga (bien que le tokusatsu prenait beaucoup de liberté avec l’histoire). Le tokusatsu fut un énorme succès et devint un classique parmi les médias de super-héros. Il eut une suite (Kikaider 01), et fut décliné plus tard en anime, OAVs et film. La série originale est particulièrement populaire à Hawaii. ;

– Dans l’épisode 15, on apprend le passé de Kuro et son plan pour faire croire à sa mort consistant à : 1) massacrer un équipage de Marines sauf un type (qui était en fait Morgan) ; 2) déguiser un de ses hommes qui lui ressemblait en capitaine, l’attacher, puis l’hypnotiser pour lui faire croire qu’il est le vrai Kuro ; 3) hypnotiser Morgan pour lui faire croire qu’il avait capturé le vrai Kuro.
Dans les doublages anglais (Funimation), alors que Kuro parlait à un Morgan en sang juste après le massacre, il déclara à ce dernier : « Today is the day you captured Captain Kuro.« , référence donc à la réplique « Today is the day you almost captured Captain Jack Sparrow. » et ses dérivés dans les films Pirates des Caraïbes. ;

– . ;

.

.

.

Voilà, c’est tout pour les réfs cinématographiques et télévisuelles ! Du moins pour l’instant… Dans la partie 5, nous traiterons des personnages mythologiques. 🙂

Tschaw ! o/

2 réflexions au sujet de « Toutes les références culturelles dans One Piece – 4) Films, dessins animés et séries »

  1. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece – 3) Films Disney | DJOnePiece300

  2. Ping : Toutes les références culturelles dans One Piece (personnages et lieux) | DJOnePiece300

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s