Archives du mot-clé histoire

Toutes les références culturelles dans One Piece – 11) Les noms des attaques

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 11.)

.

Quelle est l’une des règles tacites des animes où il y a de la castagne ? Gueuler le nom de son attaque ! Et ces noms ne viennent pas de nulle part, comme d’habitude :

.

Paramecia :

– La grande majorité des noms d’attaques de Luffy (Gomu Gomu no…) viennent de toutes sortes d’armes à feu, armes blanches ou objets/concept divers correspondant à l’utilisation qu’il en fait ou à quoi ça ressemble :
>Pistolet (Pistol), Fusée (Rocket), Mitrailleuse (Gatling [gun]), Bazooka, Arbalète (Bowgun), Fusil de Chasse (Shotgun), Fusil (Rifle), Canon (Cannon) ;
>Fouet (Whip), Maillet (Tonkachi), Faux (Kama), Yari (Lance), Ogama (Grande faux), Hache (Ono), Grand marteau (Ozuchi) ;
>Ballon (Fuusen), Cloche (Kane), Moulin à vent (Kazaguruma), Bouclier (Tate), Filet (Ami), Repiquage (Ikebana), Empreinte (Stamp), Pas question (Dame da), Sous-marin (Sensuikan), Scie circulaire (Marunokogiri), Tempête (Storm), Feu d’artifice (Hanabi), Idiot (Boh), Poulpe (Tako), Robot Allié (Mikata Robo), Volcan (Kazan), Pluie (Ame), Bouc émissaire (Migawari) ;
[hors-série] Lance-Pierre (Pachinko), ? (Neji), Toile (Amidori), Pont Suspendu (Tsuribashi), Lasso (Nagenawa), Hélice (Propeller), Ressort (Zenmai), Vol à l’arrachée (Hittakuri), Tir (avec le pied) (Shoot), Elastique (Bungee), Ligne d’amarrage (Tomozuna), Home Run (Home Run), Yoyo (Yo-Yo), Toupie (Koma), Danse du Ventre (Haragi), Ricochet (Ricochet), OVNI/Soucoupe Volante (UFO), etc etc… ;

Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 10) L’Histoire

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 10.)

.

L’Histoire avec un grand H a également été utilisée à certains moments :

– Le voyage de Luffy et ses amis autour de Grand Line s’inspire pour plusieurs raisons du voyage de Magellan, premier homme à avoir fait une circumnavigation (enfin, presque, vu qu’il mourut à mi-chemin…) entre 1519 et 1522 :
Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 9) Le Japon

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 9.)

.

Pourquoi Oda ne s’inspirerait-il pas aussi de son pays, le Japon ?

Perona est une gothic lolita, que ce soit avec ses vêtements flashy noirs, rouge foncé/rose et blancs, ou de part son caractère enfantin (têtue, boude, fait des blagues, aime les animaux mignons) ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 7) Littérature

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 7.)

.

Des œuvres classiques aux plus récentes, des mangas et aux bandes dessinées, Oda adore aussi caler des clins d’œil à la littérature.

– Les zombies mi-humains mi-animaux de Thriller Bark rappellent les créatures de l’Île du Docteur Moreau (écrit par H.G. Wells en 1896) où, sur une île tropicale, le docteur Moreau, un scientifique obsédé par la vivisection et la transfusion sanguine, et son assistant Montgomery se livrent à des expériences sur les animaux, en réalisant des greffes et de multiples interventions chirurgicales, afin d’en faire des hommes capables de penser et de parler.
Sur Thriller Bark, il s’agit d’une association entre le Capitaine Corsaire Gecko Moria (qui veut un équipage immortel donc invincible) et le médecin/chirurgien brillantissime (mais fou) Hogback : le premier fait capturer de puissants combattants puis vole leur ombre, tandis que le second (re)coud et modifie toutes sortes de corps (animaux, humains ou un mélange des deux). Il suffit ensuite de donner une ombre à un cadavre pour lui « donner vie » sous forme de zombie, obéissant aveuglément à Moria. Celui-ci doit peut-être aussi justement son nom au docteur (Moreau -> Moria). ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 6) Personnages historiques

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 6.)

.

Les personnages sont parfois inspirés de vraies personnes de l’Histoire :

– La coupe de cheveux et le nom de Mozert, l’un des clients les plus connus du Baratie (le restaurant où Sanji travaillait) rappellent évidemment Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), le célèbre et prolifique compositeur génial autrichien, qui fut l’un des plus grands maîtres de l’opéra. ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 5) Personnages mythologiques

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 5.)

.

Il y a également des références aux mythologies du monde entier :

Boa Hancock et ses soeurs (Boa Marigold et Boa Sandersonia) ont été surnommées les Soeurs Gorgones en raison de la soit-disante malédiction qu’elles auraient reçue après avoir tué un monstre, faisant apparaître des yeux dans leur dos dont la vision tuerait d’un coup. En réalité, elles avaient été faites esclaves par les Dragons Célestes dans leur enfance, qui leur avaient apposé leur marque dans le dos, et ne voulaient absolument pas que quiconque soit au courant.
Dans la mythologie grecque, les Gorgones sont des créatures fantastiques malfaisantes dont le regard a le pouvoir de pétrifier les personnes qui les regardent. Elles sont trois sœurs : Méduse (la plus célèbre et la seule à être mortelle), Euryale et Sthéno. Sur les scènes peintes des vases grecs antiques, les Gorgones ont généralement l’apparence de créatures hybrides à moitié humaines et à moitié monstrueuses. Elles ont un corps humain et portent des vêtements humains, mais possèdent des ailes (deux voire quatre) et un visage monstrueux avec une large bouche, des crocs de fauve et une chevelure de serpents. Elles courent, gesticulent et brandissent souvent des serpents dans leurs mains. Leur laideur est couplé à une capacité très dangereuse : celle de pouvoir pétrifier quiconque les regarde dans les yeux (comme le Mero Mero no mi de Hancock). Les Gorgones terrorisaient les mortels, et même les dieux se tenaient à l’écart.
Pline l’Ancien les décrivait comme des sauvageonnes recouvertes de poils et à la tignasse hirsute, ce qui aurait donné naissance au mythe de la chevelure de serpents. Un seul homme leur a tenu tête : Persée (et Luffy), qui réussit à décapiter Méduse, plaçant sa tête sur son bouclier pour utiliser son pouvoir. Enfin, les deux groupes de soeurs ont acquis leurs capacités contre leur volonté : les soeurs Boa ont été forcées par les Dragons Célestes de manger leur fruit du démon tandis que c’est Athéna qui transforma Médusa en monstre. ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 4) Films, dessins animés et séries

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 4.)

.

Mais ça ne se limite pas à Disney ! D’autres films/dessins animés/séries ont servi de base à des personnages :

Franky (2 ans avant), outre la ressemblance qu’on vient de voir avec le look de Jim Carrey dans Ace Ventura, a également un lien avec Popeye, pour ses avants-bras hypertrophiés et ornés d’un symbole (ancre / étoile), et l’utilisation d’un aliment pour augmenter considérablement sa force (épinard / cola). ; Lire la suite