Archives du mot-clé IRL

Petit guide sur comment prendre soin de son PC et optimiser ses perfs

Un PC n’est pas qu’un bête assemblage de ferraille. Il a besoin d’entretien matériel et logiciel pour bien fonctionner, comme une voiture. Voici quelques conseils et astuces simples pour faire tenir le vôtre un peu plus longtemps. Lire la suite

Mythologie – Quand on se met les dieux grecs à dos

Aaaaah, la mythologie grecque. Ces milliers de légendes sur les aventures de dieux/déesses de toutes sortes ont permis à nos ancêtres d’expliquer les phénomènes naturels, de proposer des morales de vie et… de raconter des histoires pour passer le temps, à une époque où Internet n’existait pas (ni même les bouquins, d’ailleurs).
Mais, sans déconner : qu’est-ce qu’ils ont pu inventer comme trucs perchés en 1500 ans… Il faut dire qu’avec des dieux qui faisaient partie du quotidien et n’avaient pas peur d’utiliser leurs pouvoirs, et plein de mortels qui faisaient (déjà) n’importe quoi, on se retrouve avec moult histoires de métamorphoses, malédictions, châtiments et autres mises à morts, toujours très imaginatives. Lire la suite

LE ROUGE

(Cet article est dédié à Knako, une jeune déliquante fille qui me pète les noix depuis des mois m’a tellement ému que j’ai écrit un article sur sa couleur préférée. Devinez laquelle c’est…)

« Le rouge est une couleur tellement intéressante à corréler avec l’émotion, car elle se trouve aux deux extrémités du spectre. D’un côté, vous avez le bonheur, tomber amoureux, l’engouement pour quelqu’un, la passion, tout ça. De l’autre côté, vous avez l’obsession, la jalousie, le danger, la peur, la colère et la frustration. » – Taylor Swift

 »Rouge, couleur de la mort et de la passion, les bourreaux étaient habillés en rouge, les Croisés portaient une croix rouge sur la poitrine. Rouges aussi, les robes des putains, des femmes adultères. Rouge le sang de la femme qui s’affranchit et se met en colère. » – La valse lente des tortues de Katherine Pancol

Étudions donc les divers aspects et sens du rouge dans nos sociétés, tout en remarquant son omniprésence. Liste malheureusement non exhaustive. Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 13) Géographie et lieux (fin)

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici l’ultime partie, la partie 13.)

.

Les endroits que visitent nos amis de l’Équipage au chapeau de Paille ne sont pas choisi au hasard : ils contiennent eux aussi des références plus ou moins cachées. Découvrons-les ensemble ! o/

.

Île de Dawn :

– L’Île de Dawn doit son nom à Romance Dawn, deux histoires écrites par Oda qui ont servi de prototype à One Piece. C’est l’île de naissance de Luffy et là où il a grandi, ce qui est cohérent, puisque Romance Dawn est là où Luffy a été techniquement créé. ;

– Le royaume de Goa, contrôle toute l’Île de Dawn, à East Blue. Il a sûrement pour inspiration Tallo’, devenu Gowa (ou Goa), un état princier indonésien et ancien royaume. La royauté semblait y très importante, puisqu’il y a eu trois dynasties depuis sa fondation au début du XIVème siècle (la troisième, toujours en cours, compte 37 rois qui se sont succédés). Le neuvième roi a construit une forteresse pour installer son palais (rapport avec le palais isolé du reste de la ville dans One Piece, ainsi que le mur séparant Goa du Grey Terminal). ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 12) Divers

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 12.)

.

Voici, en vrac, toutes sortes de références qui ne rentrent pas dans les autres catégories. Que ce soit de la musique, de la botanique, de la religion ou de la gastronomie, tout est rassemblé ici :

Foxy semble être visuellement inspiré de la mascotte de céréales pour enfants « Chocula Count« , avec sa conception globale très similaire, ainsi que son nez et ses cheveux en particulier (et son air idiot). ;

– Les noms de l’inséparable duo de criminels Abdullah et Jeet font référence à des stars du catch, respectivement à « Abdullah the Butcher » (qui a lui aussi une triple cicatrice sur le front) et à « Tiger Jeet Singh« . Lorsqu’Oda était à l’école primaire, le catch professionnel a explosé au Japon, et ces deux-là jouaient les méchants. ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 11) Les noms des attaques

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 11.)

.

Quelle est l’une des règles tacites des animes où il y a de la castagne ? Gueuler le nom de son attaque ! Et ces noms ne viennent pas de nulle part, comme d’habitude :

.

Paramecia :

– La grande majorité des noms d’attaques de Luffy (Gomu Gomu no…) viennent de toutes sortes d’armes à feu, armes blanches ou objets/concept divers correspondant à l’utilisation qu’il en fait ou à quoi ça ressemble :
>Pistolet (Pistol), Fusée (Rocket), Mitrailleuse (Gatling [gun]), Bazooka, Arbalète (Bowgun), Fusil de Chasse (Shotgun), Fusil (Rifle), Canon (Cannon) ;
>Fouet (Whip), Maillet (Tonkachi), Faux (Kama), Yari (Lance), Ogama (Grande faux), Hache (Ono), Grand marteau (Ozuchi) ;
>Ballon (Fuusen), Cloche (Kane), Moulin à vent (Kazaguruma), Bouclier (Tate), Filet (Ami), Repiquage (Ikebana), Empreinte (Stamp), Pas question (Dame da), Sous-marin (Sensuikan), Scie circulaire (Marunokogiri), Tempête (Storm), Feu d’artifice (Hanabi), Idiot (Boh), Poulpe (Tako), Robot Allié (Mikata Robo), Volcan (Kazan), Pluie (Ame), Bouc émissaire (Migawari) ;
[hors-série] Lance-Pierre (Pachinko), ? (Neji), Toile (Amidori), Pont Suspendu (Tsuribashi), Lasso (Nagenawa), Hélice (Propeller), Ressort (Zenmai), Vol à l’arrachée (Hittakuri), Tir (avec le pied) (Shoot), Elastique (Bungee), Ligne d’amarrage (Tomozuna), Home Run (Home Run), Yoyo (Yo-Yo), Toupie (Koma), Danse du Ventre (Haragi), Ricochet (Ricochet), OVNI/Soucoupe Volante (UFO), etc etc… ;

Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 10) L’Histoire

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 10.)

.

L’Histoire avec un grand H a également été utilisée à certains moments :

– Le voyage de Luffy et ses amis autour de Grand Line s’inspire pour plusieurs raisons du voyage de Magellan, premier homme à avoir fait une circumnavigation (enfin, presque, vu qu’il mourut à mi-chemin…) entre 1519 et 1522 :
Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 9) Le Japon

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 9.)

.

Pourquoi Oda ne s’inspirerait-il pas aussi de son pays, le Japon ?

Perona est une gothic lolita, que ce soit avec ses vêtements flashy noirs, rouge foncé/rose et blancs, ou de part son caractère enfantin (têtue, boude, fait des blagues, aime les animaux mignons) ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 8) Jeux vidéo

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 8.)

.

Même les jeux vidéo sont parfois utilisés par Oda :

– les super-colverts d’Alabasta (comme Karoo) font penser aux Chocobos, volatiles coureurs emblématiques de la série Final Fantasy, servant de montures aux gens. ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 7) Littérature

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 7.)

.

Des œuvres classiques aux plus récentes, des mangas et aux bandes dessinées, Oda adore aussi caler des clins d’œil à la littérature.

– Les zombies mi-humains mi-animaux de Thriller Bark rappellent les créatures de l’Île du Docteur Moreau (écrit par H.G. Wells en 1896) où, sur une île tropicale, le docteur Moreau, un scientifique obsédé par la vivisection et la transfusion sanguine, et son assistant Montgomery se livrent à des expériences sur les animaux, en réalisant des greffes et de multiples interventions chirurgicales, afin d’en faire des hommes capables de penser et de parler.
Sur Thriller Bark, il s’agit d’une association entre le Capitaine Corsaire Gecko Moria (qui veut un équipage immortel donc invincible) et le médecin/chirurgien brillantissime (mais fou) Hogback : le premier fait capturer de puissants combattants puis vole leur ombre, tandis que le second (re)coud et modifie toutes sortes de corps (animaux, humains ou un mélange des deux). Il suffit ensuite de donner une ombre à un cadavre pour lui « donner vie » sous forme de zombie, obéissant aveuglément à Moria. Celui-ci doit peut-être aussi justement son nom au docteur (Moreau -> Moria). ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 6) Personnages historiques

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 6.)

.

Les personnages sont parfois inspirés de vraies personnes de l’Histoire :

– La coupe de cheveux et le nom de Mozert, l’un des clients les plus connus du Baratie (le restaurant où Sanji travaillait) rappellent évidemment Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), le célèbre et prolifique compositeur génial autrichien, qui fut l’un des plus grands maîtres de l’opéra. ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 5) Personnages mythologiques

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 5.)

.

Il y a également des références aux mythologies du monde entier :

Boa Hancock et ses soeurs (Boa Marigold et Boa Sandersonia) ont été surnommées les Soeurs Gorgones en raison de la soit-disante malédiction qu’elles auraient reçue après avoir tué un monstre, faisant apparaître des yeux dans leur dos dont la vision tuerait d’un coup. En réalité, elles avaient été faites esclaves par les Dragons Célestes dans leur enfance, qui leur avaient apposé leur marque dans le dos, et ne voulaient absolument pas que quiconque soit au courant.
Dans la mythologie grecque, les Gorgones sont des créatures fantastiques malfaisantes dont le regard a le pouvoir de pétrifier les personnes qui les regardent. Elles sont trois sœurs : Méduse (la plus célèbre et la seule à être mortelle), Euryale et Sthéno. Sur les scènes peintes des vases grecs antiques, les Gorgones ont généralement l’apparence de créatures hybrides à moitié humaines et à moitié monstrueuses. Elles ont un corps humain et portent des vêtements humains, mais possèdent des ailes (deux voire quatre) et un visage monstrueux avec une large bouche, des crocs de fauve et une chevelure de serpents. Elles courent, gesticulent et brandissent souvent des serpents dans leurs mains. Leur laideur est couplé à une capacité très dangereuse : celle de pouvoir pétrifier quiconque les regarde dans les yeux (comme le Mero Mero no mi de Hancock). Les Gorgones terrorisaient les mortels, et même les dieux se tenaient à l’écart.
Pline l’Ancien les décrivait comme des sauvageonnes recouvertes de poils et à la tignasse hirsute, ce qui aurait donné naissance au mythe de la chevelure de serpents. Un seul homme leur a tenu tête : Persée (et Luffy), qui réussit à décapiter Méduse, plaçant sa tête sur son bouclier pour utiliser son pouvoir. Enfin, les deux groupes de soeurs ont acquis leurs capacités contre leur volonté : les soeurs Boa ont été forcées par les Dragons Célestes de manger leur fruit du démon tandis que c’est Athéna qui transforma Médusa en monstre. ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 4) Films, dessins animés et séries

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 4.)

.

Mais ça ne se limite pas à Disney ! D’autres films/dessins animés/séries ont servi de base à des personnages :

Franky (2 ans avant), outre la ressemblance qu’on vient de voir avec le look de Jim Carrey dans Ace Ventura, a également un lien avec Popeye, pour ses avants-bras hypertrophiés et ornés d’un symbole (ancre / étoile), et l’utilisation d’un aliment pour augmenter considérablement sa force (épinard / cola). ; Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 3) Films Disney

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 3.)

.

Oda s’est également inspiré d’un certain nombre de films Disney (la Petite Sirène, l’Etrange Noël de Mr Jack, Monstres et Cie, Aladdin) pour des personnages et lieux de One Piece : Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 2) Personnages réels contemporains

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 2.)

.

Outre les références à des pirates existants, il faut leur donner un design, à ces bougres ! Et Oda s’est inspiré de quantité de personnages réels ou de fiction pour les dessiner. Lire la suite

Toutes les références culturelles dans One Piece – 1) Pirates réels

(Suite au fait que WordPress n’en pouvait plus et que je ne pouvais plus rajouter du texte sur l’article principal, j’ai dû le découper. Voici la partie 1.)

.

Commençons par le commencement : les pirates. Parce que c’est un peu la base de One Piece, j’rappelle. Un grand nombre d’entre eux ont des noms ou éléments inspirés de véritables pirates qui ont vécu pour la plupart au 17ème et/ou 18ème siècle. Lire la suite

Nouvelles d’octobre

Salut les gens !

Ça fait un moment que j’ai pas publié de nouvel article, bien que je voulais justement boucler la série  »L’Incroyable Remake Dantesque », et que j’ai toujours d’autres trucs de prévus. Mais il y a plusieurs raisons à cela :

– La principale, c’est que je suis passé en parrainage pour ma recherche d’emploi, donc je passe bien plus de temps à envoyer des putain de CV et lettres de motivation à droite à gauche, tout en étant…  »encadré », càd que toutes les deux semaines je dois justifier de ce que j’ai fait. C’est pas comme avant où c’était une fois par mois par-dessus la jambe.

– Ensuite, c’est que j’étais focalisé sur la complétion de mon article des références dans One Piece, que j’ai repris à bras le corps depuis un peu plus d’un mois. Mais yavait du boulot.
Et d’ailleurs, le problème que je redoutais est arrivé : WordPress n’arrive plus à gérer la taille de l’article. Hier, j’ai tenté de faire la màj de tous mes ajouts et… il m’a planté 3 fois dans les doigts. Faut dire qu’il fait maintenant quand même 265 pages équivalent Google Docs, et plus de 120 000 mots… (le truc chiant aussi, c’est que quand on c/c du texte, le gras et l’italique restent, mais pas le soulignement, donc faut que je remette tout à chaque fois…)

Du coup, grande annonce : L’ARTICLE DES RÉFÉRENCES SERA DÉSORMAIS DÉCOUPÉ EN PLUSIEURS PARTIES, une par catégorie. Je n’ai même pas pu laisser l’article tel qu’il est actuellement, parce qu’avec 70 000 mots, il n’en pouvait déjà plus -> je n’ai gardé que les 5-6 premières réfs de chaque catégorie (ça a fait diminuer à 17 700 mots). J’ai en revanche rajouté une table des matières pour naviguer dans l’article ET des liens vers les différentes pages.
Je sais que c’est chiant. Je voulais le laisser en un seul article jusqu’au bout. Mais si ça devient impossible de rajouter des trucs sans que WordPress implose… Et il reste encore des années avant que le manga ne soit fini, donc ça n’aurait fait qu’empirer.

Bref, tout ça pour dire que le rythme des articles sera très ralenti jusqu’à ce que je trouve un boulot. En espérant que ce service civique m’accepte quand même (bosser sûrement 35h au tiers du SMIC, yaaaay…)

Allez, tschaw ! o/

Pourquoi je suis athée – 10 problèmes des religions (VERSION COURTE)

(Voici la version raccourcie de mon article à rallonge, une nouvelle formule que je commence à tester pour pallier au principal  »problème » de mon site : les articles de 150 pages. ^-^’
Lien vers la version complète)

.

Planète Terre, XXIème siècle. Des scientifiques travaillent tous les jours pour tenter d’apporter des réponses à des questions parfois séculaires, utilisant leur maîtrise et savoir du monde pour faire avancer le progrès.
L’imprimante 3D. Des sondes spatiales envoyées aux confins du système solaire. Du biocarburant. Des IA toujours plus performantes. Des virus modifiés génétiquement pour soigner.
Pendant ce temps, des milliards de gens continuent à croire, sans aucune preuve, à des bonshommes divins qui nous aurait créé et influencé depuis toujours. C’est la première, et non des moindres, des raisons pour lesquelles je suis athée : la croyance aveugle.

Lire la suite

Se mettre à la place des autres pour comprendre – Imagination et empathie

Vous avez forcément déjà entendu cette fameuse expression, de vieux croûtons regardant la jeunesse d’un œil méprisant et accusateur : « Il nous faudrait une bonne guerre… » Et bien, à mon avis, si on comptait ceux qui ont effectivement fait eux-même la guerre, ça ne pèserait pas lourd dans la balance.

Commençons comme en philo, avec une petite expression latine : « Dulce bellum inexpertis« , soit « La guerre est douce pour ceux qui ne l’ont pas vécue« . Le sens de l’expression est que ceux qui aiment ou veulent la guerre ne l’ont jamais vécue : en fait, selon le dicton, ce n’est qu’en ignorant les atrocités du conflit que l’on peut être fasciné. Erasme s’est inspiré de cette affirmation pour une réflexion et un plaidoyer pour la paix. (lien) Lire la suite

Coco et l’athazagoraphobie

Salut les gens.

Ça fait un moment que je n’ai pas posté d’article. Pas que je n’ai plus d’idée, mais en ce moment, je passe toute ma semaine à l’AFPA (formation pour adulte) pour trouver un métier (et le week-end à récupérer de ma semaine), et depuis quelques jours, je suis vraiment malade. C’est une bonne grosse bronchite apparemment, mais je serai fixé lundi aprèm chez le médecin. J’espère.

Mon anniversaire, hier, s’est donc déroulé… un peu comme d’habitude (voire encore pire). Lire la suite