Archives du mot-clé monologue

L’Infernal Remake Dantesque ! – Chant XI –En attendant (comme des) clodos

Nous arrivâmes au bord de l’abîme menant vers la suite de notre épopée. Une odeur infecte s’échappait des profondeurs, et nous dûmes nous réfugier derrière un tombeau isolé. Lire la suite

L’Infernal Remake Dantesque ! – Chant II – La marseillaise

La nuit tombait doucement, et tandis que je cheminais avec mon insolite guide vers notre nouvelle aventure, je finis par rompre le silence :
« – Eh, M’sieur Virgile, j’étais en train de me dire que c’était peut-être pas une super idée finalement, de partir pour un tel voyage. Je suis loin d’avoir la carrure requise pour me balader chez les morts. Regarde-moi : je suis gaulé comme une allumette, je n’ai pas de force surhumaine, et je suis aussi loin de Mike Tyson que Poutine l’est du prix Nobel de la paix…
Dans ton Enéide, dont j’ai lu vite fait le résumé sur la célèbre encyclopédie universelle en ligne(1) avec mon ordinateur portable apparu dans ma sacoche en bullshitium, ce matériau méconnu qui permet de résoudre des problèmes scénaristiques, j’ai vu que Silvius(2), guidée par celle qui vient en mangeant(3), était quand même bien vu du Vieux Barbu, puisque c’est celui qui allait devenir l’ancêtre des Romains. Et contrairement à lui, je ne pense pas que j’aurai une telle descendance, et en plus je ne crois même pas en un Mec du 3ème âge qui gouvernerait l’Univers avec son Fils simplet et son Pigeon au souffle d’amour(4), alors ça m’étonnerait qu’il me file une immunité diplomatique ou je-ne-sais-quoi.
Tout ça pour dire que c’est peut-être pas la meilleure idée que j’ai eu, et je pense retourner à la colline en cherchant comment feinter les trois sales bestioles, plutôt que de risquer ma peau au Royaume des éternelles souffrances. Et d’ailleurs, qu’est-ce que vous fabriquiez à côté de la colline, alors que vous êtes censé crécher en Enfer depuis plus de vingt siècles ? »

Et je m’arrêtais, bien décidé à ne plus me laisser embarquer vers une mort certaine, même s’il est évident que dans ce cas, il n’y aurait pas d’histoire, ce qui serait quelque peu problématique, surtout pour les lecteurs qui s’intéressent… Lire la suite